BT
x Votre opinion compte ! Merci de bien vouloir répondre au sondage InfoQ concernant vos habitudes de lecture !

Les Brown Bag Lunches, qu'est-ce que c'est ?

Écrit par Simon Baslé le 23 mai 2014 |

Voilà un peu plus d’un an que l’initiative des Brown Bag Lunches (BBL) se développe en France. Mais qu’est-ce qu’un BBL ? Il s’agit en fait d’une initiative visant à partager la connaissance en permettant à un expert de venir parler d’un sujet technique le midi dans une entreprise demandeuse, en échange d’un repas (typiquement un sandwich).

Les BBL permettent à un bagger (le nom donné à l’expert) de se construire un réseau, d’affûter sa maîtrise d’une techno (enseigner un sujet permet de s’y replonger selon un nouvel angle), de préparer/répéter des sessions de conférence/JUG... D’une manière générale c’est surtout l’occasion d’avoir un échange riche sur un sujet qui lui tient à coeur.

InfoQ FR s’est rapproché de membres de la communauté ayant contribué au lancement des BBL afin d’en savoir plus.

InfoQ FR : Bonjour à tous ! Pourriez-vous commencer par vous présenter?

Nathaniel : Je suis Nathaniel Richand, coach agile, développeur et bagger. Je suis à l'initiative du site brownbaglunch.fr.

François : Je suis développeur chez Kyriba et aussi bagger.

Romain : Je m'appelle Romain Linsolas, je suis un développeur Java et web pour la Société Générale. Je suis un bagger, mais j'ai surtout introduit le principe des BBL dans ma société au début 2013, avec plus d'une trentaine d'événements déjà organisés.

Aude : Moi c'est Aude, Responsable RH d'Arolla, instigatrice et coordinatrice des BBL RH, spin-off des BBL.

InfoQ FR : D’où vous est venue l’idée des BBL ?

François : L’entreprise où je me trouvais auparavant a parmi ses valeurs le partage de connaissances entre passionnés de l’informatique. En partant de cette entreprise, j’avais envie de continuer ce partage et j’ai commencé à proposer des sessions entre midi et deux contre un déjeuner. Là-dessus, Nathaniel m’a proposé une idée.

Nathaniel : J’ai remarqué sur Twitter que François et une autre personne commençaient à proposer leurs services pour animer des Brown bag lunches à toutes les entreprises. Le concept n’était pas nouveau mais l’idée de le proposer à tout le monde l’était plus pour moi. J’ai eu envie d’inciter le concept et de créer un site très simple pour favoriser les échanges.

J’ai donc demandé à François ainsi qu’à deux autres amis s’ils me suivraient dans l’aventure. Deux jours après, nous lancions une première version avec nos quatre noms. Le concept a rapidement trouvé de l’intérêt sur Twitter. Après quelques jours, nous passions à 10. Moins d’un mois après, nous étions un peu plus de 25 répartis dans 7 villes de France. Le site est en phase constante de croissance depuis. Nous accueillons même maintenant une partie dédiée aux sujets sur les RH.

InfoQ FR : Comment la communauté s’est-elle organisée ? Combien y-a-t’il de baggers aujourd’hui ?

La communauté arrive à se gérer elle-même, avec toutefois cette ligne directrice qu’est le site brownbaglunch.fr. Il y a quelques mois, nous avons eu la surprise de voir que le principe des BBL s’était étendu au delà de notre monde de l’informatique, dans le monde des RH, sous l’impulsion d’Aude Amarrurtu. Aujourd’hui, le site recense environ 125 baggers sur près de 20 villes en France. C’est un excellent chiffre, et nous espérons que d’autres personnes viendront encore agrandir la communauté en proposant de nouveaux sujets.

InfoQ FR : Les BBL, ça n’est que pour l’informatique ? Quels sont les sujets abordés ?

Nous couvrons en effet le domaine de l’informatique et celui des ressources humaines. Côté IT, la couverture en termes de sujets est très large. Nous avons du Java, du JavaScript, du Ruby, du Python, du Scala pour les langages. Nous avons aussi du NoSQL, des sujets méthodologies (Scrum, Kanban, Lean Startup), informatique mobile ou pratiques de développement. Nous ne sommes pas fermés à d’autres thèmes, mais pour le moment, la croissance se fait dans notre réseau et donc les sujets restent principalement IT.

InfoQ FR : Les BBL RH se sont organisés selon le même format ?

Aude : Les BBL RH adoptent le même format, même si nous avons tendance à “ouvrir” les séances pour permettre à des extérieurs de venir. En effet, les services RH sont souvent moins importants que les équipes de développement, et l’idée n’est pas de se retrouver en tête à tête !

InfoQ FR : Quel type de public pour les BBL RH (est-ce réservé aux RH) ?

Aude : Bien sûr, certains sujets intéressent en premier lieu les RH : épargne salariale, plans de formation, etc. Mais les BBL RH s’adressent à un public bien plus large : start-up et TPE, notamment pour les sujets génériques (comment créer sa structure RH, sur quels critères recruter), des étudiants (comment se comporter en entretien de recrutement), et tout type de services (coaching, apprendre à s’exprimer en public).

InfoQ FR : Un BBL typique, ça se passe comment ?

Un hôte contacte via le site ou en direct un bagger par rapport à un sujet. Le contact se fait le plus souvent par mail, mais il peut se faire via twitter ou tout autre média. Une fois la date et le lieu convenus, l’hôte prévient l’auditoire et réserve salle et matériel. Il est demandé à l’hôte d’offrir un déjeuner au bagger en remerciement du déplacement et de la prestation.

Généralement, la veille ou le matin même, l’hôte contacte à nouveau le bagger pour prendre commande, ce qui permet aussi de confirmer une dernière fois le rendez-vous. Le jour de la session, le bagger arrive et s’installe, l’auditoire prend place en ayant pris soin d’apporter un déjeuner et le représentant de l’hôte annonce le bagger auprès de l’auditoire avant de lui laisser la main.

En règle générale, le bagger mange après sa session. Son menu est souvent composé d’un sandwich froid, d’une boisson et d’un dessert. Certains hôtes proposent des menus plus complets.

Il se peut également que ce soit le bagger qui contacte l’hôte directement. Enfin, il arrive aussi que les sessions BBL soient des sessions internes aux entreprises : le bagger est un employé de l’hôte. Certains le font pour communiquer en interne sur des technos ou des pratiques, d’autres le font pour tester des présentations.

InfoQ FR : Quels types d’entreprises peuvent accueillir des BBL ?

Tout type de société peut se proposer pour accueillir des BBL. D’ailleurs, le site brownbaglunch.fr dispose d’une section listant ces sociétés. On y retrouve très souvent des petites ou moyennes sociétés de services, des startups ou des éditeurs. Mais cela ne se limite pas à ces entités. On retrouve par exemple la Société Générale où j’organise (NdR: Romain Linsolas) régulièrement des BBL.

InfoQ FR : Qui peut proposer des BBL ?

N’importe qui, tant qu’il a un sujet intéressant à proposer. Il n’y a pas de sélection à l’entrée, il suffit donc de s’inscrire sur le site pour être visible par les hôtes potentiels. Un débat avait d’ailleurs pas mal animé la communauté sur la mailing list récemment, où l’on se posait la question de savoir s’il fallait noter les baggers - et rendre visible cette note sur le site. Finalement, nous avons pensé que cela ne serait pas une bonne chose. De toute façon, si une session n’est pas parfaite, ce n’est pas très gênant car le BBL ne coûte rien à l’hôte.

InfoQ FR : Des anecdotes, chiffres et autres records d’affluence à nous communiquer ?

Romain : J’organise des BBL dans ma société depuis le tout début 2013. La première session s’est faite devant près de 20 personnes, ce qui était pas mal du tout. Après environ 30 BBL, le bouche à oreille jouant beaucoup, il devient rare d’avoir moins de 50 personnes à chaque session ! Il devient ainsi de plus en plus difficile de trouver des salles adaptées, et il nous est arrivé une fois que la sécurité demande à la moitié de la salle de quitter les lieux ! Heureusement, dans les autres cas, ça se passe très bien.

Nathaniel : Nous avons eu en janvier 2014, une journée avec cinq BBL en parallèle !

InfoQ FR : Quelles sont les prochaines étapes autour de cette communauté ?

Nous ne cherchons pas à nous étendre à tout prix, mais nous sommes ouverts aux autres domaines professionnels. Nous sommes près à accueillir et à aider ceux qui souhaitent aller dans ce sens. Le mouvement est assez opportuniste, si quelqu’un se manifeste avec l’envie de lancer une nouvelle communauté, qu’il n’hésite pas à nous contacter, nous l’aiderons avec plaisir !

InfoQ FR : Merci à tous pour ces informations et cette initiative intéressante !

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Donnez-nous votre avis

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet
Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Discuter

Contenu Éducatif

Rien ne serait possible sans le soutien et la confiance de nos Sponsors Fondateurs:

AppDynamics   CloudBees   Microsoft   Zenika
Feedback Général
Bugs
Publicité
Éditorial
InfoQ.com et tous les contenus sont copyright © 2006-2014 C4Media Inc. InfoQ.com est hébergé chez Contegix, le meilleur ISP avec lequel nous ayons travaillé.
Politique de confidentialité
BT