BT
x Votre opinion compte ! Merci de bien vouloir répondre au sondage InfoQ concernant vos habitudes de lecture !

Le Succès du Télétravail

Écrit par Tom Howlett , traduit par Hadrien Pierart le 01 avr. 2014 |

Pensez-vous que le télétravail est un compromis ? Que c'est une solution de facilité ?

Il y a environ 5 ans, mon équipe chez Biomni, ainsi d'ailleurs que la majeure partie des développeurs, avons décidé que nous pouvions être tout aussi efficaces en travaillant depuis chez nous. Beaucoup d'entre nous quittèrent Londres en direction de la campagne, remplaçant les bars et les restaurants par un poulailler et de la randonnée. Aujourd'hui, nous sommes plus proches, nous collaborons davantage, nous recrutons mieux et sommes globalement plus efficaces que jamais. Ces dernières années, les affaires ont été très bonnes et cela nous a donné un avantage compétitif. Voici l'histoire de notre réussite.

Les personnes

Notre capacité à développer des logiciels dépend totalement des personnes. Il faut recruter les bonnes personnes, et une fois que nous les avons, il faut les garder motivées, impliquées, inspirées et en bonne santé. Cela peut-il se faire sans un bureau ? Est-ce que le fait de télétravailler ne le rendrait pas encore plus simple ?

Le recrutement

Qu'avez-vous à offrir ? Lorsque mon équipe était basée à Londres, nous avions du mal à attirer de très bons développeurs. Ils partaient souvent vers les banques à gros bonus ou les start-ups à la mode. Il devenait difficile et coûteux de les concurrencer. Maintenant que toute l'équipe télétravaille, nous pouvons employer n'importe qui à travers tout le Royaume-Uni. Notre dernier arrivant est originaire de Blackpool, un endroit avec peu d'opportunités pour les développeurs, mais c'était l'endroit où il voulait rester. Il est jeune, intelligent, ouvert aux idées nouvelles et motivé.

On sait depuis longtemps que le fossé entre les meilleurs et les moins bons développeurs est immense. Comment pouvons-nous alors attirer ceux qui partagent notre vision ? Nous pouvons essayer de les payer plus que tous les autres ou leur offrir des avantages, mais comme Dan Pink nous le dit, le travail intellectuel n'est pas motivé par l'argent, plus d'argent entraine de moins bonnes performances. Ce sur quoi il faut se concentrer, c'est l'autonomie, la maitrise et le but. Lorsque vous travaillez depuis chez vous, il est difficile d'avoir davantage d'autonomie. La maitrise et le but ne semblent pas affectés par ma situation géographique.

Si vous êtes dans une grande ville, vous êtes en compétition dans un lac surpeuplé, si vous êtes au milieu de nulle part, vous pêchez probablement dans une petite marre. Lorsque vous recrutez des télétravailleurs, vous cherchez des talents dans un océan : n'importe où dans un fuseau horaire similaire. Je pense qu'il ne faut pas sous-estimer la valeur de ce point. Même si les plus ambitieux n'hésiteront pas à déménager pour trouver les meilleurs emplois, beaucoup ont de très bonnes raisons pour ne pas le faire. Ceux qui ont des enfants et qui souhaitent avoir de bonnes écoles préfèreront sans doute être à l'écart des grosses villes et bon nombre de développeurs préfèrent adopter un style de vie alternatif à l'agitation habituelle de la ville. Télétravailler est très précieux pour ceux qui le peuvent, à la fois financièrement et en termes de qualité de vie.

Se déplacer

Se déplacer jusqu'à son bureau ne rend généralement pas votre journée meilleure. C'est stressant, fatigant, éventuellement dangereux, ennuyeux et imprévisible. Combien de fois se retrouve-t-on en retard au travail à cause de trains retardés ou bien stressé, trempé, à avoir froid, et à redouter le trajet du retour ?

Avant, je passais environ 2h30 par jour dans les transports et environ 350€ par mois. C'était fatigant, cher et une véritable perte de temps. Ça m'a tenu éloigné de mes jeunes enfants pendant qu'ils passaient leurs journées en crèche. Travailler à la maison élimine tout cela. J'accompagne mes enfants à l'école avant de m'installer avec un grand café et de me mettre au travail.

La santé

Si les transports quotidiens ne tuent pas vos collègues, qu'est-ce qui le fera ? Les bureaux ont des sources de stress multiples : les egos, les hiérarchies et les jeux politiques terrifient les développeurs. J'ai grandi avec un père qui a souffert du stress lié au travail et j'ai pu voir les dégâts que cela cause. J'ai toujours voulu trouver une meilleure solution. Lorsque je télétravaille, je peux contacter les gens plus facilement et je peux m'extraire de tous les problèmes précédents.

Les personnalités classiques que l'on trouve chez les développeurs se rapprochent de personnes atteintes du syndrome d'Asperger et comme l'a dit Jeff Atwood en 2006 :

Remplacer le brouhaha habituel du bureau par un écran et une adresse email crée une interface contrôlable entre un développeur et le chaos de la vie quotidienne. Les hiérarchies horizontales sont plus confortables pour ceux qui ont du mal à décrypter les signaux sociaux. Un monde en WYSIWYG, où le respect et les récompenses sont uniquement basés sur le mérite... un rêve d'autiste.

La solitude

Qu'en est-il de la solitude du télétravailleur ? Certains s'en délectent, d'autres la fuient. Personnellement, je me sentais plus isolé dans un bureau, entouré d'une multitude anonyme. Lorsque je travaille chez moi, je me sens plus en confiance, plus libre et plus indépendant. Certaines personnes me disent qu'ils ont du mal à se motiver à la maison, mais je dirai que si vous avez besoin de quelqu'un derrière vous pour travailler, vous n'êtes probablement pas dans le bon emploi.

Je suis en pair programming environ 80% du temps et ce type de collaboration ne laisse pas beaucoup de place pour se sentir seul. Mais que faire des développeurs qui ne pair pas mais apprécient d'avoir des gens autour d'eux ? Il reste toujours l'option du café du coin ou de l'espace de travail partagé. Il y a aussi des outils comme Sqwiggle qui vous permettent de voir la tête de vos collègues et de lancer facilement un chat vidéo.

La vie sociale

Que faire de ces moments autour de la fontaine d'eau où l'on rencontre le nouveau de la comptabilité ou du plaisir de partager une pinte rapide au déjeuner avec les collègues ? Ces liens sont importants et nous aident à nous sentir impliqués au sein de la société. Le télétravailleur n'est-il pas un peu isolé ?

Pour ma part, j'ai toujours ces moments, même avec une équipe en télétravail. Il y a beaucoup de plaisanteries dans nos messages et nos chats vocaux. nos conversations sont plus positives qu'elles ne l'étaient au bureau : nous sommes tous chez nous, la vie est belle, on a moins de raisons de se plaindre. Du coup, comment pouvons-nous mieux entretenir les liens sociaux entre télétravailleurs ? Quelques suggestions :

  • Encourager les gens à arriver un peu en avance du stand-up virtuel et commencer par une discussion plus sociale.
  • Inviter les gens à des évènements, par exemple le vendredi après-midi pour discuter de la semaine passée et celle à venir dans une atmosphère plus détendue. C'est aussi un bon moment pour échanger ses apprentissages.
  • Faire en sorte de se voir "physiquement" régulièrement et ne consacrer ce temps qu'à des activités sociales. Une journée d'ouverture par mois pour toute la société peut permettre de créer bien plus de liens que n'importe quelle fontaine d'eau.

Effectivement, avec le télétravail, ces activités doivent être volontairement organisées mais cela ne veut pas dire qu'elles doivent devenir formelles. Elles peuvent être conçues de manière un peu chaotiques pour favoriser l'émergence de liens entre les personnes.

La société

Une société n'est pas une société si les gens qui la composent ne sont pas organisés d'une manière ou d'une autre. Nous pouvons essayer de forcer une organisation ou nous pouvons laisser les gens s'organiser par eux-mêmes. Ma préférence va à la seconde manière de faire, donnez-moi un stand-up quotidien via un gestionnaire de projets. En quoi le télétravail modifie notre façon de nous organiser ?

La visibilité

Au départ, c'est un peu perturbant de ne pas voir ce que font les autres, mais j'ai fini par réaliser que ça n'a pas vraiment d'importance. Le plus important est le code que nous commitons. Lorsque je veux collaborer avec quelqu'un, cela aide de voir qui est disponible. Avec nos outils, on voit directement qui est en conversation et qui est disponible. Souvent, je me retrouve à poser une question sur le chat d'équipe et cela mène généralement à 2 d'entre nous ou plus, travaillant ensemble. Au bureau, je me retrouvais souvent à devoir me débrouiller car je n'osais pas demander, tout le monde avait l'air si occupé. À la maison, je demande et s'ils sont trop occupés, ils m'ignorent.

Pour être organisés, nous avons besoin de voir ce que chacun dans l'équipe est en train de faire, les problèmes qui apparaissent et ce que l'on apprend. Dans le passé, c'était le travail du chef de projet et des mises à jour de statuts, aujourd'hui, la plupart des équipes le font d'elles-mêmes via des tableaux de tâches et des Stand-ups quotidiens. Après 5 années de stand-ups en ligne, via des utilitaires comme Skype, GotoMeeting, Webex ou Lync, je peux vous assurer que cela fonctionne bien. Nous discutons un peu avant de commencer puis déroulons le tableau et partageons ce que l'on a appris et ce qui nous bloque. C'est un rituel quotidien qui nous lie tous et nous permet de nous situer dans la vision globale.

Est-ce aussi bien qu'un stand-up normal ? Les stand-ups sont ce que vous en faites, votre position influence peu sur le résultat. Vous n'avez jamais besoin de vous déplacer et de bouger des post-it, ce qui est vraiment dommage mais vous avez toujours la satisfaction de déplacer des cartes sur des tableaux comme Trello, Kanbanery and LeanKit. Est-ce que je me lève pour cela ? Parfois.

Les équipes ont besoin de confiance. Comment pouvons-nous faire confiance à quelqu'un que nous ne voyons pas ? Dans un bureau, vous pouvez voir si les personnes travaillent, si elles tapent sur leur clavier. En fait, elles ont probablement peur d'arrêter pour prendre le temps de réfléchir et de passer pour des tire-au-flanc. Lorsque je travaillais dans un bureau, je prenais rarement le temps de me remettre en question et de rélféchir à ma façon de travailler. J'étais trop occupé à avoir l'air plus occupé que tout le monde. En télétravail, je ne peux être jugé que sur le travail accompli. Avec les années de télétravail, je suis persuadé que notre culture de l'amélioration continue s'est fortement améliorée. Je me demande s'il y a une corrélation.

Les réunions

Je redoute de me retrouver coincé en réunion, d'autant plus dans des réunions en ligne, mais avec le temps, nous nous sommes améliorés. La façon la plus simple de ruiner une réunion en ligne est qu'un des participants ait des soucis de son, cela peut rapidement se transformer en une perte de temps pour tout le monde. Ce genre de problèmes peuvent être évités facilement si tout le monde s'assure d'avoir une bonne connexion internet et investit un peu dans un bon casque et du bon matériel. Avec tout cela, on peut s'attendre à entendre tout le monde et à pouvoir partager son écran sans délai.

Pendant une réunion en ligne, il est facile de couper son micro et de partir faire autre chose tout en gardant une oreille sur la réunion. Tout comme les réunions au bureau, les réunions en ligne peuvent devenir ennuyeuses et beaucoup vont retourner coder en gardant la réunion en arrière plan, ce qui peut mener à des moments un peu gênant lorsqu'une question directe leur est posée. Est-ce grave ? Ça nous oblige à rester concentrés et se forcer à être conçis, comme au bureau. Je suis passé de journées entières dédiées à des réunions au bureau à des réunions en ligne beaucoup plus courtes, et l'on garde les réunions classiques pour davantage de lien social et moins de résolutions de problèmes.

Nous avons développé des techniques pour impliquer tout le monde et pour que chacun ait son mot à dire. Je lance souvent un tour de table si je sens que quelqu'un a pris l'ascendant sur le groupe. C'est d'autant plus important en ligne que celui qui parle ne peut pas voir la frustration des autres. Si quelqu'un n'a pas parlé depuis un moment, c'est important de les réengager pour savoir ce qu'ils pensent. Faire en sorte que tout le monde reste impliqué est vraiment crucial pour faire des réunions productives. Est-ce aussi efficace qu'en face à face ? Perd-on en nuance ? Peut être, mais je pense qu'avec le temps on compense aussi en s'exprimant de manière plus expressive.

Création et maintenance

La création logicielle est un processus de découverte et d'expérimentation, une grosse partie de notre temps est passée à l'apprentissage. Pour être efficace, nous avons besoin de temps pour réfléchir et travailler ensemble. Lorsque l'on télétravaille, il faut aussi ajouter la complexité d'obtenir des accès aux serveurs et aux gestionnaires de sources pour pouvoir builder et tester nos développements.

L'apprentissage

La qualité du logiciel que nous créons dépend de notre vitesse d'apprentissage, pas de la vitesse à laquelle nous codons. Nous devons apprendre en permanence ce qui est nécessaire et comment implémenter au mieux ce besoin. Souvent, au bureau, on entend des conversations qui peuvent contenir des informations importantes sur ce que d'autres apprennent, ce qui ne peut clairement pas arriver en télétravaillant. Nous pouvons pallier à cela en encourageant chacun à partager activement ce qu'il a appris. Cela nécessite un changement de mentalité pour réaliser lorsque l'on apprend et partager volontairement cet apprentissage. J'encourage souvent cela durant le daily en posant des questions qui généralement mènent à un partage de connaissances après le stand-up.

Prendre le temps de réfléchir

Clairement, télétravailler permet de se donner le temps de réfléchir, ce qui n'est pas possible dans un bureau agité. Beaucoup de personnes travaillant en bureaux ont tendance à venir plus tôt ou finir plus tard pour essayer de travailler sans distractions ni perturbations. Est-ce que le télétravail est vraiment différent ? Je reçois toujours des messages du support pour faire des revues de code ou répondre à des questions. Je peux également changer mon statut à "Ne pas déranger", mais cela décourage souvent tous les autres qui voudraient me poser des questions, tuant par la même occasion la confiance et la collaboration, du coup, j'évite.

En télétravail comme au bureau, on trouve différents moyens de communication qui peuvent être plus ou moins envahissant. Il vaut mieux décider en équipe quels sont les plus adaptés aux différentes situations. Une habitude semble avoir émergé dans notre équipe et les conversations commencent souvent par un chat. Un chat est simple à ignorer lorsque vous êtes concentrés sur quelque chose. Nous incitons les gens à travailler ensemble et ceux qui acceptent sont ceux qui veulent en faire partie. Nous passons ensuite à un système vocal pour permettre aux autres de continuer à réfléchir tranquillement.

Travailler ensemble

Donc nous pouvons travailler ensemble tout en ayant le temps de réfléchir mais peut-on réellement travailler ensemble ? Dans un bureau, nous pouvons nous regrouper autour d'un poste, d'un tableau ou dans une salle de réunion. Peut-on en faire autant à distance ? En fait, on fait même généralement mieux.

Je passe la majeure partie de mon temps en pair programming à distance, en partageant nos écrans ou via d'autres outils comme tmux, et cela dépasse de loin le fait d'être assis côte à côte. J'ai entendu beaucoup de personnes qui le font, même en étant dans le même bureau. Vous êtes connectés mais vous conservez votre bureau et votre installation.

Et quand toute l'équipe souhaite participer à quelque chose ensemble ou discuter des prochaines étapes, nous utilisons d'autres outils pour parler et partager nos écrans. Et une fois de plus c'est agréable de pouvoir rester maître de son confort. C'est d'ailleurs parfois beaucoup plus simple que de trouver une salle de réunion libre ou un tableau disponible.

Conclusion

Nous avons un lourd passé de travail en bureau et une courte histoire de télétravail. Les outils sont à portée de main, avec des nouveaux qui arrivent chaque jour avec WebRTC qui commence à se développer, mais cela prendra du temps pour que l'on s'adapte et que l'on apprenne à être aussi efficace que dans un bureau.

Est-ce que le travail change nos sociétés ? Il est clair que je ressens moins l'effet négatif de l'organisation en silos et de la hiérarchie à l'écart de toutes ces structures que nous avons construites au bureau et qui nous séparent. Le télétravail apporte un sentiment de plus grande autonomie et une liberté de collaborer et se connecter davantage au sein de la société.

Du coup, si l'on peut être au moins aussi efficace avec le télétravail, cela peut-il apporter un avantage compétitif à notre boite ? Vous ne serez pas surpris que j'en sois convaincu. En 5 années de télétravail, pas un seul développeur n'est parti. Notre équipe est plus impliquée, plus créative et nous avons commencé à recruter un peu partout au Royaume-Uni sans avoir à payer des salaires colossaux. Beaucoup de start-ups comme 37Signals et Wordpress.com ont adopté ce modèle et je pense qu'il est temps que notre société commence à y réfléchir sérieusement.

À propos de l'auteur

Tom Howlett pense que les changements durables prennent du temps. Durant ces 12 dernières années, il a fait évoluer son équipe chez Biomi du Chaos à une forte culture de l'Amélioration Continue, à travers la transition de toute leur société vers le télétravail. Pendant ce temps, il s'est évertué à écrire à propos de toutes les difficultés qu'il a rencontrées et comment il les a surmontées à travers plus de 100 articles de blog et un livre intitulé "A Programmer's Guide To People". Il se concentre principalement sur faire tomber les barrières qui empêchent la collaboration et il s'assure que ceux qui font effectivement le travail peuvent choisir la façon de s'y prendre. Il commence d'ailleurs à être connu dans la communauté Agile grâce à ses interventions et à son groupe local les "Cheltenham Geeks'.

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Donnez-nous votre avis

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet
Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Discuter

Contenu Éducatif

Rien ne serait possible sans le soutien et la confiance de nos Sponsors Fondateurs:

AppDynamics   CloudBees   Microsoft   Zenika
Feedback Général
Bugs
Publicité
Éditorial
InfoQ.com et tous les contenus sont copyright © 2006-2014 C4Media Inc. InfoQ.com est hébergé chez Contegix, le meilleur ISP avec lequel nous ayons travaillé.
Politique de confidentialité
BT