BT

Quelles sont les priorités du framework Spring après le départ de Johnson de VMware ?

par Charles Humble , traduit par Philippe Mioulet le 01 août 2012 |

Rod Johnson, le créateur du framework Spring, a annoncé qu'il quittait SpringSource et VMware afin de se consacrer à d'autres centres d'intérêts. Depuis le rachat de Spring par VMWare, la société a perdu plusieurs éléments clés de l'équipe Spring, dont Peter Cooper-Ellis, Mark Brewer, Shaun Connolly, ainsi qu'un des leurs, qui avait oeuvré à ce rachat, Karl Rumelhart. VMware affirme néanmoins que Spring reste en de bonnes mains. Christian Dupuis est à la tête de la R&D, Mark Pollack, Mark Fisher et Juergen Hoeller conservent des postes techniques clés qu'ils occupent depuis de nombreuses années. Hoeller a indiqué à InfoQ :

La priorité pour l'équipe Spring reste la même : construire une technologie destinée aux développeurs Java d'entreprises qui soit libre et pragmatique, en restant centrée sur les challenges architecturaux d'aujourd'hui plutôt que ceux d'hier. Actuellement, cela inclut le Big Data, NoSQL, HTML5, les clients mobiles, les réseaux sociaux, etc, auxquels nous nous attaquons dans des projets tel que Spring Data,Spring Mobile et Spring Social.

Dans le framework Spring lui-même, nous investissons dans des options de traitement asynchrone pour le modèle de programmation Spring et nous préparons le framework pour les fonctionnalités qui arriveront dans Java 8 l'année prochaine. Et bien entendu, le cloud computing continue de jouer un rôle central, Spring étant parfaitement taillé pour des modèles de Platform-as-a-Service tels que Google App Engine, Amazon, Elastic Beanstalk et Cloud Foundry.

Au sein de VMware, les priorités générales restent très alignées sur les investissements stratégiques dans le cloud computing et le Big Data, mais n'ont pas beaucoup changé pour le modèle de programmation Spring lui-même.

L'équipe Spring reste proche de la communauté Spring, et, selon les priorités définies dans chaque version, travaille en s'appuyant sur les feedbacks des utilisateurs et en adaptant le calendrier de publication des versions à la demande. Je pense personnellement que c'est génial de voir que notre récente initiative Spring Data - qui fournit un accès à JPA ainsi que Redis, Mongo, Neo4j, Hadoop, Gemfire etc. - a également un fort soutien de la communauté.

Johnson a initialement publié l'application Spring avec son livre "Expert One-on-One J2EE Design and Development" en octobre 2002. En 2005, il a fondé la société SpringSource qu'il a dirigée jusqu'à son rachat par VMWare en 2009. Johnson est alors devenu senior vice-président de VMWare, un poste qu'il quitte maintenant, même s'il compte resster proche de Spring. "Je ne peux pas imaginer être complètement désengagé de Spring" a-t-il déclaré à InfoQ. "Je m'intéresse toujours à la technologie et beaucoup des développeurs sont de bons amis, donc je m'attends à être sollicité de temps à autre."

Johnson reste président de Neo Technology, la société derrière Neo4J, et s'est consacré cette année à des actions d'investissement dans des conseils d'administration. Sans en révéler les détails, il a indiqué à InfoQ qu'il allait prendre deux autres engagements dans des conseils d'administration, qui seront annoncés dans les semaines à venir. Il apprécie d'avoir à nouveau du temps à consacrer au codage et envisage d'apprendre Scala.

Je viens juste de commencer à écrire du code pour un projet personnel. Ce n'est pas de l'infrastructure ou quelque chose que je vais publier. Mais c'est amusant de pouvoir passer un temps non négligeable à coder à nouveau ! Cela fait probablement deux ans que je n'ai pas eu une vraie session de code (c'était rare ces dernières années chez SpringSource/VMWare). J'apprécie d'avoir du temps à consacrer à d'autres choses. Je finirais peut-être par porter le projet en Scala. Cela fait trop longtemps que je n'ai pas appris un nouveau langage.

Steven Harris, senior vice-président Produits chez PaaS Cloudbees, a dirigé l'entité Serveurs Java et Java EE JCP pour Oracle pendant plus de 10 ans. Il nous explique :

L'impact de Rod sur Java va au-delà du framework Spring lui-même. Le simplification et l'orientation du framework ont donné un coup de pied dans la fourmilière Java EE qui a conduit à de nombreuses améliorations sur la plate-forme. Son succès en tant que projet libre a aussi aidé à nourrir et inspirer beaucoup de participations et de compétitivité au sein de la communauté Java.

Nous souhaitons à Rod beaucoup de réussite dans ses projets et attendons avec impatience de voir ce qu'il nous réserve.

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Donnez-nous votre avis

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet
Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Discuter

Contenu Éducatif

Rien ne serait possible sans le soutien et la confiance de nos Sponsors Fondateurs:

AppDynamics   CloudBees   Microsoft   Zenika
Feedback Général
Bugs
Publicité
Éditorial
InfoQ.com et tous les contenus sont copyright © 2006-2013 C4Media Inc. InfoQ.com est hébergé chez Contegix, le meilleur ISP avec lequel nous ayons travaillé.
Politique de confidentialité
BT