BT
x Votre opinion compte ! Merci de bien vouloir répondre au sondage InfoQ concernant vos habitudes de lecture !

Azul Systems lance Zing Platform Edition pour WebSphere Application Server

par Vikram Gupta , traduit par Olivier Bourgain le 24 juin 2013 |

Azul Systems, Inc. a annoncé le lancement de Zing Platform Edition avec WebSphere. Zing PE intègre WebSphere Applications Server (WAS) d'IBM avec une version améliorée de sa JVM Zing.

InfoQ a interviewé le CEO d'Azul Scott Sellers à propos du lancement et d'Azul Systems.

InfoQ: Pouvez-vous nous dire ce que cette annonce signifie pour les équipes de développement ?

Scott: Zing est une JVM classique 100% compatible avec Java, exactement comme HotSpot. Elle peut donc faire fonctionner tout ce qu'une JVM peut, des serveurs d'application, des langages sur JVM comme Scala et Groovy et caetera. L'annonce de Zing PE est spéciale dans le sens où nous avons introduit des optimisations spécifiques pour Websphere Application Server (WAS) qui rendent vraiment simple l'utilisation de Zing dans le cadre des déploiements WAS, qui sont traditionnellement complexes, en particulier quand ils concernent de multiples instances. Les équipes peuvent maintenant lancer Zing PE qui embarque le serveur WAS, et transformer les déploiements en un jeu d'enfant.

InfoQ: Que peut apporter Zing PE aux applications à forte charge déployées sur WebSphere ?

Scott: Zing PE, comme la JVM Zing elle-même, est optimisée pour les applications Java critiques pour le fonctionnement - et le chiffre d'affaire - fonctionnant sur des serveurs Linux modernes. Nous avons créé Zing PE pour permettre aux systèmes basés sur WebSphere d'êtres performants tout en évitant les variations et les pics de latence qui caractérisent certains systèmes basés sur Java. Nous simplifions la configuration de la JVM en réduisant le besoin de faire un tuning spécifique, nous facilitons l'utilisation par les applications de grands espaces de mémoire pour stocker les données, et en résumé, nous aidons nos clients à atteindre leurs SLAs.

InfoQ: Pourquoi WAS a-t-il été sélectionné, était-ce pour sa part de marché ?

Scott: C'était une réponse à la demande des clients. En tant que compagnie relativement petite, l'offre autour de Zing est largement guidée par nos clients. Ce que nous avons vu dans le paysage WAS est constitué de déploiements critiques, de portails et d'applications de e-commerce.

Les clients ont besoin de performances homogènes et de plus faibles latences. Par exemple dans le trading électronique, la latence absolue la plus faible possible est un besoin. Mais aussi pour des applications avec interaction humaine dont les temps de réponse doivent être dans le pire des cas de 100 ms. Les conditions sont donc différentes, mais le besoin existe pour un large spectre de systèmes, et les JVM standard ne peuvent les satisfaire. Nous avons vu des d'applications critiques avec une emphase sur les performances et nous avons répondu à cette demande.

InfoQ: Est ce que vous allez cibler d'autres plateformes ?

Scott: La même chose peut être faite pour d'autres serveurs d'applications et d'autres frameworks majeurs. Par exemple, des frameworks comme Hadoop pourraient recevoir des optimisations, mais aussi les caches en mémoire et les systèmes d'analytics. C'est le début d'une stratégie à plus long terme de cibler des plateformes spécifiques. Les applications peuvent toujours mieux faire si nous regardons les caractéristiques d'exécution de la plateforme elle-même, et c'est ce que nous faisons avec le lancement de WAS PE.

InfoQ: Comment est gérée la Garbage Collection (GC) ?

Scott: Nous avons un algorithme original appelé C4 (Collecteur Concurrent Compactant en Continue). Azul est le seul éditeur à fondamentalement traiter le GC comme un problème orthogonal à la taille de la heap et au rythme d'allocation. Tous les autres collecteurs ont comme caractéristique d'être stop-the-world ; Azul est le seul éditeur qui n'a jamais besoin d'arrêter le monde.

InfoQ: On dirait que l'algorithme de GC est un élément clé de la réussite d'Azul ?

Scott: Le GC est un problème complexe, et l'algorithme est complexe. Donc oui, il est l'un de nos joyaux de la couronne, et nous avons des brevets, mais nous avons aussi le savoir et l'expérience acquis durant sa création et pour l'avoir fait fonctionner. C'est quelque chose qui nous a pris des années.

InfoQ: Azul a démarré comme une compagnie produisant du hardware, mais vous ne faites maintenant plus que du logiciel. Pouvez vous parler de cette transition ?

Scott: En 2002 nous avons conclu que pour les déploiements critiques à grande échelle, Java n'allait pas réussir. Ce n'était pas comme maintenant. Il n'y avait aucune infrastructure permettant de créer une meilleure HotSpot. Nous avons donc commencé par créer du matériel. Nous avons commencé à livrer en 2005. Nous avons créé trois générations de produits incluant le microprocesseur, le logiciel, tout. Vers 2008, nous avons passé du temps avec les constructeurs de puces comme Intel et AMD, et, combiné avec leur expérience et les nouvelles capacités des plateformes de série, nous avons décidé de devenir uniquement logiciel. Zing a été livrée à partir de 2010. Mais l'évènement le plus important de cette transition est survenu à l'automne 2011. Nous avons présenté une version qui ne nécessitait pas notre architecture de proxy. Quand nous étions une compagnie de matériel, nous déchargions les processus de leur propre contexte. La première version de Zing avait aussi cette architecture. Mais avec Zing 5 en 2011, les choses sont devenues intéressantes, nous avons supprimé cette architecture en proxy et avons ciblé le marché de la basse latence. L'état du marché à évolué. Il y avait des JVM open sources, le projet Harmony, et au fil du temps et des acquisitions d'Oracle, il ne reste que deux éditeurs de JVMs, Oracle et Azul. Il y a un vaste marché et il y a peu de compétition. Nous sommes à un point intéressant.

InfoQ: Pouvez vous parler de la politique tarifaire ?

Scott: Traditionnellement, Zing est proposé avec un modèle d'abonnement. WAS PE est différente. Zing classique est basée sur un abonnement, ce qui permet aux clients de prendre une décision, et si ils ne sont pas satisfaits, il peuvent résilier. (L'année dernière nous avons eu plus de 100% de renouvellement. Comment peut-on être au dessus de 100% ? Les clients ont renouvelé pour de plus longues périodes qu'avant. Zing est donc stable, une fois en production, les gens continuent à renouveler). IBM facture WAS avec un modèle perpétuel basé sur des Processor Value Unit (PVUs). En fonction du type de processeur et du nombre de cores, IBM calcule un score PVU pour un microprocesseur. Notre tarif est en gros un pourcentage de ça.

Certaines compagnies financières ont déclaré qu'elles continueront à acheter Zing tant qu'elles augmenteraient leur revenu. Elles nous préféreront toujours. Il est simple de comparer les performances des applications sur HotSpot et Zing, donc la preuve est toujours facile à apporter.

Zing Platform Edition with WebSphere est disponible immédiatement. Elle supporte WebSphere Application Server ND, versions 7.0, 8.0, et 8.5 et est supportée sur les serveurs Linux avec Red Hat Enterprise Linux 5/6, CentOS 5/6, SuSE Linux Enterprise Server 11 SP1/SP2 et Ubuntu 10.04 et 12.04 LTS.

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Donnez-nous votre avis

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet
Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Discuter

Contenu Éducatif

Rien ne serait possible sans le soutien et la confiance de nos Sponsors Fondateurs:

AppDynamics   CloudBees   Microsoft   Zenika
Feedback Général
Bugs
Publicité
Éditorial
InfoQ.com et tous les contenus sont copyright © 2006-2014 C4Media Inc. InfoQ.com est hébergé chez Contegix, le meilleur ISP avec lequel nous ayons travaillé.
Politique de confidentialité
BT