BT

Apprendre des échecs avec le Lean Startup

par Ben Linders , traduit par David Wursteisen le 05 juin 2013 |

Le but du lean startup est de délivrer rapidement le produit désiré aux clients. Les Minimum Viable Products (produit minimum viable) sont livrés pour augmenter la compréhension du besoin client. Basé sur le fait que les choses peuvent et vont mal tourner, le lean startup encourage d'investiguer les échecs, et d'apprendre d'eux. Avec le lean startup, les personnes peuvent apprendre rapidement et devenir de meilleurs innovateurs. Il y a également des enseignants qui utilisent une approche basé sur le lean startup dans leurs cursus éducatif, ce qui aident leurs élèves à apprendre plus rapidement.

Les principes de la méthode du lean startup décrivent comment l'apprentissage est au coeur du lean startup, et expliquent pourquoi apprendre est une chose importante pour les startups :

Un composant au coeur de la méthodologie Lean Startup est la boucle construire-mesurer-apprendre. Le premier pas est de déterminer quel problème doit être solutionné et alors de développer un produit minimum viable pour commencer le processus d'apprentissage le plus rapidement possible.

L'unité de progression en Lean Startups est de valider l'apprentissage, une méthode rigoureuse pour démontrer la progression quand quelque chose est englué dans une incertitude extrême. Une fois que les entrepreneurs valident leurs enseignements, le processus de développement peut se réduire de façon substantielle.

Éric Ries a déclaré que "l'échec est une condition préalable à l'apprentissage". Mais comment pouvons-nous aider les gens à apprendre des échecs ? Demander d'échouer rapidement et souvent peut sembler étrange aux gens. Vous devez leurs expliquer que l'important n'est pas l'échec, mais les leçons retenues de l'échec, comme Zac Gery le démontre en profondeur dans "fail fast, fail often" (Échouer rapidement, échouer souvent) :

La phrase "Échouer rapidement, Échouer souvent" est malheureuse car elle ne donne pas la bonne intention. Ça devrait être "Apprenez rapidement, Apprenez souvent." Ce n'est pas à propos d'échouer. C'est à propos d'apprendre. Le but d'échouer rapidement est d'apprendre et de s'adapter plus rapidement. Cela permet d'économiser du temps et de l'argent. La méthodologie Lean pousse ce concept plus loin avec la phrase : "Penser grand, agissez petit, échouez rapidement ; Apprenez rapidement."

Braden Kelley explique dans "Don't Fail fast - Learn Fast" ("N'échouez pas rapidement, apprenez rapidement") que pour innover plus rapidement vous avez besoin d'apprendre des choses qui se sont bien passées, et de celles qui ce ne sont pas bien passées :

Quand on en vient à parler d'innovation, ce n'est pas important que vous ayez échoué rapidement, lentement ou que vous n'ayez pas échoué du tout, mais à quelle vitesse vous pouvez apprendre. Et ne vous méprenez pas, vous n'avez pas à échouer pour innover (bien qu'il y ait toujours des obstacles le long du chemin). Avec la bonne approche sur l'innovation, vous pouvez apprendre rapidement des échecs ET des réussites.

Dans le récent article le modèle "Lean Startup" va à l'école sur edSurge, Patricia Gomez décrit comment les écoles dans la région de San Jose utilisent le lean startup "pour offrir une meilleure expérience d'apprentissage pour leurs élèves" :

La méthodologie de Summit est simple : chaque petit changement fait ou produit créé (leur propre produit minimum viable), que ce soit par les professeurs ou l'administration, va dans les mains des étudiants dès que possible. Ensuite, les enseignants mesure le développement des enfants avant, pendant, et après la mise en oeuvre d'une idée, ils demandent un retour auprès des étudiants et des professeurs, ils analysent ces informations, et alors, seulement alors, prennent leurs prochaines décisions.

L'approche Lean Startup aide les professeurs à montrer rapidement si leurs idées en enseignement portent leurs fruits, comme des étudiants qui s'investissent dans leurs cours et qui acquirent le niveau nécessaire :

"On fait un changement et on le mesure. Dans une approche traditionnelle, quelquefois vous savez que certains enfants vont échouer, mais vous ne pouvez rien faire pour les aider." raconte Jon Deane, directeur de l'information de Summit. Summit vise à être différent, c'est ce que disent les professeurs. L'approche du Lean Startup signifie que Summit met les utilisateurs (ou dans ce cas les étudiants) au centre de la conception de l'enseignement.

Les données des enseignements sont utilisées pour trouver ce qui marche et ce qui ne marche pas, et améliorer l'éducation pour les élèves :

Les décisions pédagogiques sont faites en partageant l'expérience. Les professeurs se retrouvent chaque semaine en tant que groupe dans leurs "Cercles d'Innnovation" et utilisent les données pour suggérer des itérations pour renforcer (pour l'instant) leurs programmes de mathématique et discuter de solutions pour les problèmes auxquels les étudiants font face.

Si cela fonctionne, Summit aura des preuves évidentes dans quelques années pour montrer que l'approche "The Lean Startup" "pousse vraiment l'apprentissage autant que possible et aussi rapidement que possible".

Utilisez-vous le lean startup ? Comment est ce possible que les personnes puissent apprendre de leurs échecs ?

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Donnez-nous votre avis

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet
Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Discuter

Contenu Éducatif

Rien ne serait possible sans le soutien et la confiance de nos Sponsors Fondateurs:

AppDynamics   CloudBees   Microsoft   Zenika
Feedback Général
Bugs
Publicité
Éditorial
InfoQ.com et tous les contenus sont copyright © 2006-2013 C4Media Inc. InfoQ.com est hébergé chez Contegix, le meilleur ISP avec lequel nous ayons travaillé.
Politique de confidentialité
BT