BT

Diffuser les connaissances et l'innovation dans le développement logiciel d'entreprise

Contribuez

Sujets

Sélectionner votre région

Accueil InfoQ Articles Le Cloud Virtuel : Les Avantages D'Un Cloud Privé A Bas Coût.

Le Cloud Virtuel : Les Avantages D'Un Cloud Privé A Bas Coût.

Favoris

Points Clés

  • Pourquoi utiliser un cloud privé virtuel ?
  • Comment fonctionne le cloud privé virtuel ?
  • Les avantages d'une telle solution
  • Différences entre cloud public et cloud privé virtuel
  • Le VPC est-il une solution sécurisée ?
  • Comment souscrire un service de cloud privé virtuel ?

Pourquoi utiliser un cloud privé virtuel ? 

Le cloud privé virtuel permet de configurer un réseau de données et de ressources uniquement accessibles aux détenteurs de ces données. Dans le cas d'une entreprise, l'accès au cloud est donc restreint et décidé par l'entreprise elle-même. Ce type de cloud, appelé aussi VPC (Virtual Private Cloud), se caractérise sous la forme d'un espace confiné virtuel au sein d'un cloud public. Celui-ci offre donc les avantages d'un cloud privé, mais à moindre coût. Mettre en place une infrastructure comme celle-ci peut représenter un certain coût. C'est pourquoi, il peut être intéressant de souscrire à une offre de cloud privé auprès d'un fournisseur. 

Comment fonctionne le cloud privé virtuel ?

D'une manière générale, le cloud est une manière pour les entreprises de réduire leur coût de fonctionnement informatique. Plutôt que de miser le budget sur l'acquisition de matériel performant - matériel qui sera chargé d'effectuer tous les calculs numériques nécessaires - l'entreprise peut stocker l'ensemble de ses besoins informatique sur un serveur appelé cloud. C'est ce serveur qui sera doté de la puissance de calcul nécessaire. Que ce soit pour y stocker les bases de données ou encore les applications, tout est ainsi centralisé sur un serveur à distance. De cette manière, les utilisateurs peuvent y accéder depuis n'importe où du moment qu'ils disposent d'une connexion internet suffisante.

Plusieurs solutions sont possibles pour mettre en place ce système. On peut ainsi disposer de son propre serveur cloud au sein de son entreprise ou bien déléguer cela à un hébergeur professionnel qui, moyennement un abonnement, se chargera de la partie matérielle.

Le cloud privé est un serveur entièrement dédié aux ressources d'une entreprise. Le matériel et donc la puissance de calculs est entièrement dédié à un seul et unique client. Évidemment, cela engendre un certain coût. Le cloud privé virtuel permet de pouvoir mettre en place plusieurs cloud privés sur une même machine. La séparation se fait virtuellement à l'aide d'outils spécifiques. 

Les avantages d'une telle solution

Le cloud privé virtuel offre un coût beaucoup plus réduit pour une entreprise. Les avantages sont similaires à ceux du cloud privé. Au lieu d'investir sur du matériel performant pour chaque utilisateur afin qu'il puisse y faire tourner tout l'arsenal applicatif nécessaire, l'entreprise opte pour la location d'un serveur cloud privé auprès d'un hébergeur. Le serveur en question est équipé d'un matériel très performant : processeur multi-cores, grande quantité de RAM, disques durs SSD, cartes réseau performante, etc. La plupart des offres fiables comprennent également une assistante technique ayant la capacité d'intervenir 24h/24 et 7j/7 en cas de panne.

Autre avantage, un gain de temps très important sur les mises à jour. En effet, en cas de changement de version d'une application, c'est le serveur qui devra être mis à jour et non l'ensemble des applications sur chaque poste client. 

Le cloud privé virtuel est également un gage de qualité en matière de sécurité. Des données sensibles pourront ainsi être mieux préservées. De même pour la conformité, qui évolue selon la règlementation, qui se retrouve facilité. L'entreprise peut ainsi mettre en place un système sécurisé pour ses données tout en ayant un coût très réduit. En effet, la mise en place de son propre serveur représente un coût très important selon la taille de l'entreprise. Outre l'achat du matériel, il faut également prévoir une disponibilité réseau qui génère des frais importants. L'entretien du matériel, du bâtiment, du système de refroidissement, indispensables au bon fonctionnement d'un serveur, engendrent des coûts qui peuvent faire dépasser le budget. La solution de l'offre d'un cloud privé peut permettre de réduire ces frais et économiser sur le budget.

Enfin, le coût d'un cloud virtuel est inférieur à celui d'un cloud privé classique puisqu'il permet à plusieurs locataires d'utiliser la même machine. 

Différences entre cloud public et cloud privé virtuel

Le cloud public, appelé aussi cloud computing, se différencie du cloud privé dans la mesure où les ressources ne sont pas confinées sur une seule machine, mais sur l'ensemble d'une infrastructure d'équipements installés. Autrement dit, le matériel qui va traiter et effectuer les calculs numériques nécessaires sera partagé par plusieurs entreprises même si les données seront sécurisées et confinées pour ne pas se mélanger. Ce n'est pas un serveur intégral mais seulement un espace sur celui-ci qui sera alloué à l'entreprise.

Le cloud privé virtuel quant à lui, ne se limite qu'à un seul serveur sur lequel un espace aura été alloué pour y stocker les données et ressources de l'entreprise.

Le VPC est-il une solution sécurisée ? 

Beaucoup de paramètres vont entrer en compte sur l'aspect sécurité. D'une manière générale, le cloud public est la solution la plus exposée aux failles de sécurité. Les données étant diffuses dans toute une installation d'équipements, le client ne sera pas forcément le seul à être mis en cause dans un problème liée à la sécurité. Le fournisseur peut également avoir sa part de responsabilité.

En revanche, concernant les cloud privés et virtuels, les données étant centralisées dans un même point de confinement, ce type de solutions est réputé pour être plus fiable en matière de sécurité.

Comment souscrire un service de cloud privé virtuel ?

Il existe des hébergeurs professionnels qui proposent ce genre de solutions. Il est possible, par exemple, de souscrire un cloud privé IKOULA, un hébergeur proposant différentes offres. En effet, vous pouvez souscrire à des offres de cloud privé allant de 249,99 € HT/mois à 409,99 € HT/mois. Selon l'offre, la puissance, l'espace disque et la connexion seront différentes. Ikoula dispose d'un panel d'outils pouvant déployer et configurer votre cloud en quelques minutes. Un service de gestion, d'assistance et de surveillance des données est proposé selon l'offre sélectionnée au préalable. 

Il existe donc plusieurs solutions possibles lorsqu'on aborde la notion de cloud. Il est toujours important d'étudier les besoins d'une entreprise avant d'opter pour telle ou telle solution. Obtenir l'avis d'experts, comme contacter le service clients d'Ikoula, peut être utile pour influencer le processus de décision. Le cloud privé virtuel peut être un bon compromis pour obtenir les avantages d'un cloud privé mais avec un coût réduit. Une solution qui pourra plaire aux entreprises avec un budget assez limité.
 

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

BT

Votre profil est-il à jour? Merci de prendre un instant pour vérifier.

Note: en cas de modification de votre adresse email, une validation sera envoyée.

Nom de votre entreprise:
Rôle dans votre entreprise:
Taille de votre entreprise:
Pays/Zone:
État/Province/Région:
Vous allez recevoir un email pour confirmer la nouvelle adresse email. Ce pop-up va se fermer de lui-même dans quelques instants.