BT

Votre opinion compte! Merci de bien vouloir répondre au sondage InfoQ!

La Voix du Coach - Vincent Daviet

| Écrit par Stéphane Wojewoda Suivre 8 Abonnés le 31 mai 2016. Durée de lecture estimée: 16 minutes |

La voix du Coach

A l'heure du digital et de l'Agile à l'échelle de l'entreprise, les offres pour accompagner les équipes et organisations dans ces mutations se multiplient, et la transition reste toujours délicate et longue. Pour démêler les discours, InfoQ FR propose un panorama hétéroclite de ces accompagnants de l'agilité, souvent appelés "coachs", pour donner une voix à ce "métier", et aussi un visage, des pratiques, des modes d'agir dans les organisations.

Cette série propose la vision de coachs français sur leur définition du coaching, leur parcours, leurs réussites et échecs, ainsi que des conseils et éléments de réflexion actuels.

Vincent Daviet

- Le développement logiciel est un jeu coopératif d'invention, de communication et de décisions (comme aime le dire Alistair Cockburn). Nous découvrons et réutilisons les propriétés et les principes qui s'appliquent à ce genre d'activité où se retrouvent aussi : théâtre d'improvisation, boeuf musical, journalisme, et même l'escalade et l'expédition. Face à la complexité des situations et des produits à réaliser, ma passion est de créer un cadre de travail inspirant et engageant où les cerveaux de chaque membre de l'équipe trouvent et mettent en oeuvre les meilleures solutions. Je travaille donc sur ce qui se joue entre les oreilles (dans chacun des cerveaux), et bien plus encore sur ce qui se joue entre les nez (les interactions) -

 

InfoQ FR : Pourriez-vous vous présenter et expliquer à nos lecteurs votre définition de votre métier ?

Vincent Daviet : Je me présente couramment comme Coach Agile. Sur ma carte de visite, il est indiqué plus précisément Formateur et Coach en Agilité. Dans ma signature de mail, j'ajoute avec fierté Co-Organisateur et Animateur de communautés agiles : CARA Lyon et ADIRA Lyon. Je dis souvent qu'il y a autant de manière d'exercer ce métier qu'il y a de Coachs Agile.

InfoQ FR : Pourriez-vous revenir sur votre parcours et ce qui vous a mené à votre pratique actuelle ?

Vincent Daviet : Ingénieur Informatique de formation, ma vie professionnelle a débuté en Agence Web en tant que Chef de Projet. Puis, j'ai activement participé à une transition agile. J'ai expérimenté les rôles de Responsable Produit et Scrum Master. J'ai eu la chance avec Christophe Ney, un directeur technique ambitieux, de créer de toutes pièces les conditions favorables à l'intelligence collective pour satisfaire nos utilisateurs finaux. Ce magnifique succès pour les utilisateurs, pour le client et pour les équipes m'a profondément marqué. Recréer des cadres de travail comparables m'a motivé pour exercer mon métier aujourd'hui.

Ensuite, j'ai eu la volonté de mieux comprendre le métier des seules personnes qui selon moi sont essentielles sur un projet. Je parle de ceux qui doivent être au cœur de toutes les attentions : les développeurs. C'est ainsi que pendant presque 2 ans, je me suis concentré sur le métier de Développeur Open Source au sein d'équipes agiles et d'équipes qui ne pratiquent pas l'agilité.

J'ai poursuivi par des missions de Facilitateur et Formateur Coach en Agilité pour des équipes, comités de direction, séminaires. J'ai ensuite changé d'écurie en tant que Coach Agile à temps plein. J'ai intégré une florissante communauté agile en interne, dans un cadre de travail stimulant et responsabilisant.

InfoQ FR : Concrètement, comment se traduit votre métier au quotidien ? Qu'est-ce que vous faites ?

Vincent Daviet : J'aide les équipes et les personnes individuellement à améliorer leur contexte de travail. Mon accompagnement est en moyenne de 10 à 20 jours par équipe, sur 4 mois, avec plusieurs clients en parallèle. Nous définissons ensemble un objectif (comme le fait un véritable coach) dans le cadre des valeurs et principes agiles décrits dans le célèbre manifeste agile. D'où le terme "Coach Agile" le plus couramment usité pour désigner cet ambitieux métier.

Voici un exemple type d'accompagnement pour une équipe d'une douzaine de personnes. Je commence par préparer et définir les résultats attendus en mode coaching avec le commanditaire. J'anime un lancement de projet en posture d'expert sur les ateliers.

Je continue par une formation riche en ateliers avec toute l'équipe projet. Au menu : l'Agilité et les méthodes agiles XP, Scrum, Kanban, les tendances et adaptations sur-mesure. Ensuite, je fais expérimenter à l'équipe différentes pratiques agiles adaptées à leur situation dans une phase de lancement qui leur permettra d'apprendre sur 4 dimensions : le produit à réaliser, les acteurs et leurs interactions, les compétences techniques, le ROI. Quelques semaines plus tard, je les accompagne en leur montrant comment animer certaines réunions clés et surtout quels sont les principes agiles sous-jacents. Dès qu'une première organisation satisfaisante est atteinte, je poursuis en mode coaching pour faire grandir et rendre autonome chacun des acteurs du projet. Je les retrouve ensuite quelques mois plus tard pour un suivi, par exemple sous forme de rétrospective (en savoir plus sur les rétrospectives agiles).

Mes journées commencent et se terminent par des séances de veille, de lectures, d'animation pour la promotion et la diffusion de l'agilité en journée et soirée (Meetups, CARA, ADIRA, BBL). Pendant les "pauses informelles et déjeuner", le travail continue car c'est un excellent moment pour prendre du recul et changer de cadre de référence. C'est une véritable occasion d'échanger en cercle plus restreint avec ceux qui en ont le plus besoin. Je trouve aussi le temps de réaliser des avant-ventes, des propositions commerciales, le pilotage de mes interventions, d'aider mes collègues et de diffuser l'agilité en interne (voir par exemple comment nous avons réparti le budget du CE).

InfoQ FR : Quelles sont vos sources d’inspiration et de formation ?

Vincent Daviet : Coaching :

  • Coaching Agile de Véronique Messager pour s'initier à la posture de Coach Agile
  • Techniques de Solution Focus avec Géry Derbier
  • Coaching systémique d'Alain Cardon
  • Techniques de méditation pour se connaître, l'écoute consciente de soi et des autres (Christophe André)

Apprentissage, techniques et pratiques :

  • Training from the back of the room, pour des principes pédagogiques collaboratifs que j'utilise en formation et en enseignement (Sharon L. Bowman)
  • Alistair Cockburn et Jeff Patton pour acquérir des bases très solides par les références
  • Claude Aubry pour les meilleures pratiques pour équipes
  • Le Management 3.0 de Jurgen Appelo pour les managers
  • Le mouvement des Entreprises Libérées avec Isaac Getz est un formidable atout pour aider les managers (de managers) à changer de cadre de référence
  • Les conférences de la communauté agile, le Club Agile Rhône Alpes, l'Association du Développement Informatique en Rhône-Alpes pour découvrir et faire découvrir les techniques de références et les nombreuses nouveautés
  • Les événements internes de partage chez Kaï de Zenika et Rupture 21 et la communauté avec mes collègues agilistes, la supervision déjà évoquée

Les "jeux agiles" :

  • Les principes de collaboration du Théâtre d'Improvisation et ses exercices d'entrainement (Christophe Tournier et la Ligue d'Improvisation Lyonnaise)
  • Agile Games France, Innovation Games, Gamestorming, Facilitation Ludinnovante : toutes les approches collaboratives et ludiques

InfoQ FR : Pour vous, quelle est la partie la plus intéressante de ce que vous faites ?

Vincent Daviet : La diversité des contextes, la richesse des interactions humaines, et la joie de voir les conditions de travail et les résultats qui s'améliorent en même temps. Chaque journée est très différente, ce qui me permet d'exprimer créativité, prise d'initiative, savoir-être et savoir-faire.

C'est un apprentissage continu. Si je ne devais retenir qu'une chose, je dirai donner vie aux éléments théoriques et outils de l'agilité. Ceci par des pratiques, des activités, des interactions différentes. Conserver la philosophie agile dans des contextes spécifiques est un magnifique challenge. L'utilisation de la règle d'improvisation "oui, et..." (acceptation et bonification) permet de faire des merveilles. Les exemples de tels contextes sont un développeur senior qui a un très fort besoin d'autonomie au sein d'une petite équipe, une organisation très hiérarchique et en silo, ou encore des équipes à distance.

InfoQ FR : A l'inverse, qu'est-ce qui vous paraît compliqué dans la posture du coach ?

Vincent Daviet : La perpétuelle remise en question de mes compétences, de mes approches, face à des situations toujours plus riches, complexes, à forts enjeux.

C'est aussi une attention de chaque instant où jamais rien n'est acquis définitivement. L'effort de veille est également conséquent. Il faut donc également bien se connaître et penser à soi pour gérer au mieux son énergie.

Ce qui m'aide beaucoup à avancer sur ces 2 axes, ce sont des sessions de supervision réalisées par un Coach Agile. Je les pratique régulièrement avec le très expérimenté Géry Derbier que je remercie énormément. Je les complète avec des activités plus personnelles comme le yoga, la méditation (initiée grâce à Laurent Sarrazin que j'ai vu pratiquer lors d'un trajet en train en sa compagnie), un profond travail sur moi-même lors de séances individuelles, collectives et stages.

InfoQ FR : Quelles sont vos plus belles réussites en tant que coach ?

Vincent Daviet : Un leader international de l'événementiel qui souhaite un outil de gestion de contenu web connecté à ses programmes internes. Une belle aventure d'un an où le produit va toujours plus loin et permet de réaliser des services supplémentaires non prévus initialement : site du groupe, intranet, etc. Et enfin, cerise sur le gâteau, la création en interne d'une mini-agence web autonome pour reprendre entièrement la main sur le produit et ses futures évolutions.

Un autre client dans le secteur du notariat se retrouve face à une impasse pour réaliser son produit en méthode traditionnelle. Il décide de nous faire confiance pour externaliser son projet et le gérer de manière agile. 1 an plus tard, il vient spontanément faire connaître ce beau succès à travers des communiqués de presse et des matinales à nos côtés. Le projet a réussi, les utilisateurs sont ravis, les développeurs ont pris beaucoup de plaisir, les commanditaires sont satisfaits, et même leurs relations en interne ont évolué alors que nous travaillions à distance !

Un responsable de plusieurs équipes de développement sur un gros produit s'apprête également à afficher sa fierté d'avoir réussi à nos côtés pour une prochaine matinale. C'est pour moi le meilleur signe de réussite. Cette fois-ci, un accompagnement agile sur l'organisation multi-équipes débuté en binôme avec Christophe Addinquy, Coach Agile Senior, et poursuivi avec Ludovic Fernandez, Software Craftsman expert des bonnes pratiques de développement technique. Rendez-vous à la rentrée après un an d'accompagnement pour en savoir plus. :)

InfoQ FR : Quels sont vos plus criants échecs ? Qu'en avez-vous appris ?

Vincent Daviet : Mes premières expériences d'accompagnement multi-équipes sont celles qui ont été les plus difficiles. En effet, le nombre de connexions possibles augmente de manière exponentielle. De nouveaux rôles apparaissent et les modèles existants ne sont pas encore éprouvés. J'ai connu la sensation de tourner un peu en rond sans bien savoir par quel bout attraper les problématiques clés de mes clients. Dans ces situations, j'ai désormais 2 alliés de choix : le binômage et la supervision avec un deuxième Coach Agile.

Autre contexte : un client qui vit de gros changements internes comme une réorganisation - ou encore une fusion-acquisition - n'a généralement pas la capacité de vivre en parallèle une transformation vers l'agilité. Il peut en exprimer le souhait, mais on ne peut pas changer trop de choses en même temps. Je préfère désormais mettre en pause certains accompagnements pour les reprendre un peu plus tard lorsque certains éléments clés se sont stabilisés. Par exemple, les Business Units, les rôles RH, les contrats de travail etc.

Optimiste et idéaliste, je suis convaincu que tout est possible quand on le veut vraiment et qu'on fait les efforts nécessaires. Cela permet de bousculer les cadres de références de mes clients. L'erreur est de chercher à aller plus loin que ce que le client souhaite à cet instant et dans ce contexte. Le changement prend du temps et j'apprends à être patient. On peut changer la manière de travailler : un petit peu et fréquemment, ou beaucoup et ponctuellement, mais pas beaucoup et fréquemment. Un de mes mantras est devenu "Ne pas en vouloir plus que son client". Voilà le genre d'apprentissage que j'acquiers en séance de supervision.

InfoQ FR : Comment percevez-vous le déploiement de l'Agile dans les organisations françaises ?

Vincent Daviet : L'engouement pour l'agilité est énorme : les conférences et le nombre de participants augmentent sans cesse. On voit même de nombreuses offres d'emploi où être agile est un pré-requis, des postes reconnus par les RH de Facilitateur et de Coach en Agile externe ET interne. Même des Universités Agile se développent.

Dans les entreprises, beaucoup tentent seuls l'expérience de l'agilité.

  • Certaines réussissent brillamment (exemple de Spotify qui devient presque un modèle).
  • Après les premiers beaux succès, l'équipe devient une équipe d'équipes, plus difficile à organiser aussi efficacement qu'on sait le faire pour une équipe agile de taille standard (4 à 10 développeurs).
  • D'autres après quelques temps abandonnent...
  • Ou mieux font appel à une aide externe comme un Coach Agile. On retrouve ainsi des équipes en souffrance qui pensent être agiles et réalisent souvent qu'elles ont rogné sur quelques fondamentaux de l'agilité.
  • Il y en a aussi malheureusement qui cherchent l'agilité à tout prix, en forçant leurs équipes à se "convertir".

InfoQ FR : Comment analysez-vous le développement du coaching agile sur les dernières années ?

Vincent Daviet : Dans les années 2000, les pratiques XP sont bien établies et on constate un grand rassemblement avec la consolidation du manifeste agile sur des valeurs et principes communs. Nous avons ensuite connu une période de prolifération de pratiques, de "faire de l'agile", de "travailler en mode agile", de jeux, qui nous ont éloigné du sens original que certains ont perdu, voire jamais connu. Dans la très riche communauté agile francophone et anglophone, nous constatons également une explosion de pratiques agiles et une démocratisation des jeux. Comme le dit Alistair Cockburn en 2015 "le futur de l'agilité, c'est l'agilité elle-même". On ressent un fort besoin de revenir aux fondamentaux, à l'essence des principes agiles. C'est d'ailleurs le thème de plusieurs keynotes et conférences très influentes de cette année. Je suis convaincu que c'est une excellente chose.

Selon moi, s'il y avait suffisamment d'excellents facilitateurs (a.k.a. manager, leader, chef de projet, Scrum Master), nous n'aurions pas besoin de Coach Agile. Comme ce n'est pas encore le cas, nous, Coachs Agile, les aidons à atteindre cette excellence et à développer leur propre autonomie dans cette posture. Dans ce sens, j'ai même la chance de contribuer depuis peu à former des Leaders Agile et des Coachs Agile.

Enfin, comme indiqué précédemment, l'agilité se déployant au sein d'équipes de plus en plus grosses, les accompagnements suivent cette tendance. On n'aide donc non plus une seule, mais plusieurs équipes qui travaillent sur un même produit. De nombreux modèles se développent et peuvent aider en ayant bien conscience qu'ils respectent plus ou moins les principes agiles : LeSS, Nexus, DAD, SAFe.

InfoQ FR : Si nos lecteurs veulent se lancer, par où leur conseilleriez-vous de commencer ?

Vincent Daviet : Je leur conseille de réfléchir quelques instants à ceci : "Supposez que "ça y est c'est fait", vous avez suivi mon conseil et bravo, vous vous êtes lancé comme vous l'espériez. Quels résultats et quelles différences observez-vous ? Quels effets cela a-t-il produit ?" Ensuite, venez en parler à un Coach Agile, par exemple un de ceux près de chez vous qui a contribué à "La voix du Coach" et donnez lui votre réponse. Un silence plus tard, il sera déjà en train de vous donner ce que vous cherchiez vraiment. Les réponses à ce type de questions m'amènent par exemple à rediriger vers :

  • Le Manifeste Agile pour découvrir les valeurs et principes agiles
  • Le Scrum Guide pour apprendre le cadre de processus le plus populaire
  • La collection de livre Rupture Douce si je n'arrive pas à imaginer quels effets cela peut produire dans mon contexte
  • Le livre Scrum et XP depuis les tranchées v2 pour vivre des expériences complètes de "projet agile"
  • Les publications d'Alistair pour les sources de référence et le devenir de l'agilité
  • Gamestorming pour ceux qui veulent collecter un maximum d'ateliers collaboratifs

InfoQ FR : Quelles sont les tendances qui vous ont étonné récemment et que vous pourriez partager avec nos lecteurs ?

Vincent Daviet : Je dirais la pratique du coaching "orienté solution" pour un coaching plus rapide et plus durable. Les mêmes principes sont utilisés dans le secteur thérapeutique. Nous quittons le monde des "pourquoi" pour entrer dans un monde des "comment" où le problème a disparu : notre futur idéal vers lequel les premiers pas se font "tout seul". Magique, non ? Essayons ensemble une session de coaching bref. ;) C'est le genre de pratiques que vous pouvez aussi découvrir dans les Coach Clinics ou Bulles de Coaching lors d'événements agiles. La première à laquelle j'ai participé était au ScrumDay grâce à Fabrice Aimetti. Petit livre excellent pour démarrer : Coaching Plain and Simple - Solution -Focused Brief Coaching Essentials.

Egalement l'énorme communication autour du bonheur au travail (reportage Arte), les entreprises libérées (livres d'Isaac Getz, et de Frédéric Laloux), et les initiatives telles que Great Place to Work.

Et enfin des pratiques personnelles qui sont de plus en plus intégrées à l'agilité d'aujourd'hui.

1- La méditation au sens être et faire en conscience de soi, des autres, de son environnement. Cette pratique rentre dans la vie professionnelle actuelle. Le Maître Coach Alain Cardon indique dans ses très riches publications en ligne que c'est l'activité extra-professionnelle la plus proche de celle de l'activité d'un Coach Systémique. 2- L'improvisation (théâtre d'improvisation). Pour certains, elle est synonyme de chaos et d’incertitude. Pourtant, les êtres humains improvisent chaque minute de leur vie. Cela se fait naturellement. Sur scène, les acteurs improvisateurs utilisent des règles simples, des principes de collaboration, et des contraintes de jeu pour construire des histoires non prévues et néanmoins fascinantes. Les mêmes règles et principes aident les équipes agiles à collaborer plus efficacement.

Paul Goddard, Coach Agile anglais, vient de publier un livre avec une soixantaine de pratiques réutilisables : Improv-ing Agile Teams: Using Constraints to Unlock Creativity. Atelier en ligne sur mon blog.

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Donnez-nous votre avis

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet
Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Discuter

Se connecter à InfoQ pour interagir sur ce qui vous importe le plus.


Récupérer votre mot de passe

Follow

Suivre vos sujets et éditeurs favoris

Bref aperçu des points saillants de l'industrie et sur le site.

Like

More signal, less noise

Créez votre propre flux en choisissant les sujets que vous souhaitez lire et les éditeurs dont vous désirez suivre les nouvelles.

Notifications

Restez à jour

Paramétrez vos notifications et ne ratez pas le contenu qui vous importe

BT