BT

Diffuser les connaissances et l'innovation dans le développement logiciel d'entreprise

Contribuez

Sujets

Sélectionner votre région

Accueil InfoQ Articles Optimisez Votre Stratégie De Test En Réalisant Des Essais A Partir D’Une Mind Map

Optimisez Votre Stratégie De Test En Réalisant Des Essais A Partir D’Une Mind Map

This item in japanese

Favoris

Points Clés

  • Une mind map est un outil de réflexion ultime qui exploite tout le potentiel du cerveau. L'utilisation de mind maps ne se limite pas au brainstorming et à la prise de notes.
  • Les documents de test traditionnels sont volumineux, prennent du temps, manquent de flexibilité en cas de changements et limitent l'agilité. Les testeurs créent beaucoup de documents pour le plaisir, sans vérifier si cela ajoute vraiment de la valeur. 
  • Les mind maps agissent comme des produits de test lean qui réduisent le gaspillage et déclenchent des pensées créatives. Les documents lean utilisant des mind maps sont faciles à créer, à mettre à jour et réviser.
  • Les mind maps peuvent faire gagner énormément de temps dans la documentation pour que vous puissiez vous concentrer sur ce qui compte vraiment : générer des idrées de test et effectuer des tests réels.
  • Les tests réalisés à partir de mind maps exploitent les mind maps dans différentes activités de test de logiciels.

C'est quoi une Mind Map ?

Une mind map est un outil de réflexion visuelle. Une mind map se veut une représentation visuelle externe de ce qui se passe dans le cerveau. Il vous permet de visualiser un processus de pensées. Le Mind Mapping est une technique d'apprentissage efficace qui s'adapte au mieux à votre cerveau. 

Une mind map est un diagramme utilisé pour organiser des informations de façon visuelle. Une mind map permet de représenter des informations complexes sous une forme visuelle simplifiée. Chaque mind map est créée autour d'un concept unique. Le concept est représenté par une image au centre de laquelle s'ajoutent les idées associées. Les idées principales sont directement liées au concept central et d'autres idées en découlent.

La science derrière le processus du Mind Mapping

Le psychologue britannique Tony Buzan a popularisé les mind maps dans les années 1960. Cependant, les mind maps ont une très longue histoire ; la première mind map connue date du IIIe siècle. Les mind maps ont été utilisées par de nombreux génies au cours des siècles. À la Renaissance, le grand génie Léonard de Vinci aurait utilisé des mind maps pour prendre des notes. Beethoven, Newton, Darwin et Disney ont tous utilisé des mind maps ou des structures de type mind map pour un apprentissage amélioré ou pour représenter leurs pensées. Cela soulève une question : qu'ont les mind maps de si spécial ? Pour cela, vous devez comprendre la science derrière le processus du mind mapping.

Les informations contenues dans la mind maps reflètent exactement le fonctionnement de votre cerveau. Le concept de la mind map est basé sur le principe de la pensée irradiante. Ce principe stipule que les cerveaux sont rayonnant et que nos cerveaux ne pensent pas en termes de lignes et de phrases mais plutôt en termes d'imagination et d'association. 

Dans les années 1960, le Dr Roger Sperry a mené des recherches qui ont confirmé que les mind maps étaient respectueuse du cerveau et qu'ils s'adaptaient aux techniques les plus appropriés à votre cerveau. Le Dr Sperry a découvert que la partie évolutive du cerveau, le cortex cérébral, avait deux hémisphères tous deux responsables de nombreuses compétences intellectuelles. Il les a appelés compétences corticales.
 

Image credit 

La recherche a montré que l'hémisphère gauche est responsable des mots, des nombres, de la logique et de l'analyse. L'hémisphère droit est responsable des couleurs, de la rêverie, de la 3D, du rythme et de l'imagination. Le Dr Sperry a découvert que l'intégration de ces compétences corticales dans l'apprentissage augmente les performances de votre cerveau. Garder ces compétences isolées les unes des autres ne permet pas de tirer pleinement parti du potentiel du cerveau. Les méthodes d'apprentissage traditionnelles vous limitent à n'utiliser que des mots, des chiffres, le quotidien et la logique. En pratiquant la mind mapping, vous utilisez beaucoup de ces compétences corticales, faisant de cette technique un apprentissage efficace.

Pourquoi utiliser des mind maps dans les tests ?

L'utilisation de mind maps ne se limite pas à la simple prise de notes ou au brainstorming. Comme un couteau suisse, une mind map peut être utilisée à plusieurs reprises pour résoudre différents problèmes auxquels nous sommes confrontés tous les jours à travers le monde. La communauté des testeurs de logiciels utilise des mind maps depuis très longtemps. Je suis l'un des nombreux testeurs à adopter des mind maps dans les tests de logiciels. J'ai dessiné ma première mind map quand j'étais à l'école. Les mind maps font partie intégrante de ma vie désormais.

Au début de ma carrière de testeur, j'ai expérimenté différentes façons d'utiliser les mind maps dans les tests de logiciels. J'ai commencé à créer des mind maps au lieu de longs plans de test. J'ai réalisé que les tests de logiciels consistent à générer des idées de tests et qu'une mind map est un outil parfait pour générer des idées. Les mind maps m'ont permis de planifier, d'organiser et de présenter mes idées de manière efficace. Je cherchais un moyen de faire des retours sur le développement aussi vite que possible.

J'ai étendu l'utilisation des mind maps pour enregistrer mes tests exploratoires. La structure irradiante d'une mind map m'a aidé à libérer ma créativité et m'a permis de voir la situation dans son ensemble lors des tests. J'ai commencé à partager la version finale de la mind map sous forme de rapport avec mes développeurs et autres intervenants. Elle a transmis toutes les informations importantes telles que la couverture des fonctionnalités, l'exécution des cas de test et leurs résultats sur une seule page, ce qui a permis de gagner plus de temps dans les rapports de test. Je voulais partager mes idées et mes connaissances sur les mind maps afin qu'un public plus large puisse bénéficier de l'outil de réflexion ultime. J'ai donc présenté cette idée lors de la conférence ConTest-21 et plusieurs autres conférences.

Quels sont les défis à relever avec des documents de test traditionnels ?

Les documents de test traditionnels sont longs et volumineux. Bien qu'on passe beaucoup de temps à créer des documents longs et standardisés, ils sont à peine lus ou révisés. Lorsque nous travaillons dans un environnement agile, nous acceptons les changements, mais ces documents peuvent nous empêcher d'être agiles car leur structure n'est pas flexible aux changements. De nos jours, nous, les testeurs, travaillons dans des cycles de test très compressés ; en consacrant trop de temps à la documentation, nous pourrions finir par ne plus avoir de temps pour effectuer des tests réels.

Un document n'est utile que s’il est lu. Les documents longs et linéaires sont ennuyeux pour le cerveau ce qui les rend difficiles à réviser. La structure des documents traditionnels n'est pas flexible aux changements ce qui rend difficile pour l'auteur d'ajouter, de supprimer ou de mettre à jour des informations supplémentaires quand les changements sont fréquents. Lorsque personne ne lit, ne révise ou ne met à jour les documents, ils deviennent rapidement obsolètes et n’apportent aucune valeur ajoutée.

Je ne suis pas contre la documentation. Dans certains cas, la documentation est nécessaire ; par exemple, pour la FDA (les professionnels de la santé - Healthcare) ou pour les logiciels militaires ou des logiciels qualifiés de "critiques" pour la sécurité. Parfois, nous créons des documents pour le plaisir. Nous devrions éviter de faire cela et trouver de meilleures alternatives.

Mind Maps en tant que lean documents

Contrairement aux documents traditionnels, la structure des mind maps est flexible aux changements. En cas de changement, vous devrez ajouter un nœud supplémentaire ou supprimer un nœud. Les outils de mind mapping modernes deviennent très simples à utiliser.

Les mind maps vous donnent un aperçu du contenu, ce qui permet de repérer facilement et rapidement les changements dont vous avez besoin. Le mettre à jour, le contrôler et le maintenir devient simple. Les outils de mind mapping modernes sont dotés de capacités de contrôle de version et vous permettent de comparer les changements dans différentes versions de la même mind map.

Nous n'utilisons pas de longues phrases / paragraphes dans une mind map. Les idées sont représentées à l'aide de mots-clés ou avec une approche textuelle minimale, ce qui rend les mind maps légères et faciles à assimiler.

Les pratiques lean suggère d'éliminer tout ce qui n’apporte aucune valeur au client. Les mind maps vous aident à éliminer le gaspillage (documentation) et à vous concentrer sur ce qui compte vraiment (tests). De plus, elles améliorent l'apprentissage tout en réduisant le gaspillage. Le point fort de la mind mapping c'est que vous générez plus d'idées quand vous dessinez. A Comprehensive Study of How Mind Mapping Technique Helps to Understand Concepts in Science Teaching from IJSRP montre que les mind maps peuvent vous aider à réfléchir plus clairement pour explorer les relations entre les idées et les éléments d'un argument et pour générer des solutions aux problèmes.

Au lieu de créer un plan de test de 100 pages (que personne ne lira), vous pouvez créer une mind map d'une page. Un plan de test simple, lisible et facilement maintenable est bien meilleur qu'un plan de test de 100 pages. Un plan de test encombré rend les détails difficiles à saisir pour tout le monde. La durée d'attention diminue de façon exponentielle avec la hauteur sur l'échelle de l'entreprise. Les plans de test ne font la différence que lorsque les dirigeants les examinent et fournissent des commentaires à ce sujet.

Document traditionnel - Plan de test

Meilleure alternative - Un plan de test d'une page

Les tests basés sur les mind maps

Les tests de logiciels sont une activité créative et les mind maps sont idéales pour libérer la créativité. La génération d'idées est la pierre angulaire des tests de logiciels et les mind maps sont d'excellents outils pour un brainstorming et pour organiser des idées. Les tests réalisés à partir d'une mind map consistent à tirer parti de ces mind maps quelques soient les activités de test de logiciels, de la planification des tests à l'exécution des tests.

Exemple de plan de test utilisant des mind maps décrivant la stratégie de test, les objectifs, le calendrier, l'estimation, les livrables et les ressources nécessaires pour effectuer les tests

Vous trouverez ci-dessous un exemple d'utilisation de mind maps dans des tests exploratoires. Je testais une fonctionnalité nouvellement développée. Je travaillais alors comme testeur solitaire. J'ai utilisé cette mind map pour réfléchir à des idées, exécuter mes tests et répertorier les problèmes et les questions. J'ai ensuite utilisé la même mind map que mon rapport de test. Mes développeurs et autres intervenants ont adoré l'idée. J'ai partagé l'image de la mind map dans un e-mail avec un résumé analytique suffisant pour que tout le monde comprenne. Le succès d'agile dépend beaucoup d'un retour d'information rapide et immédiat. Mon intention ici était de donner un retour rapide sur les fonctionnalités récemment développées. Je n'ai pas passé de temps à rédiger des cas de test approfondis, des rapports de bugs ou à créer un rapport de test. Je me suis entièrement concentré sur la génération et le test d'idées de test, plutôt que sur la documentation. Vous gagnerez énormément de temps à documenter les tests avec cette approche.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de mind map collaborative pour générer des idées de test. Mon équipe et moi avons travaillé en collaboration sur cette mind map pour nos tests de régression (la plupart des outils de mind mapping offrent cette possibilité). J'ai créé la mind map couvrant les idées de test pour la fonctionnalité principale. Mon équipe a commencé à élargir la mind map en diversifiant de plus en plus les idées de test. Nous avons continué à ajouter de nouveaux nœuds lorsque nous avons trouvé des scénarios uniques qui ont découvert les bugs.

Créer de bon mind maps

Je recommande vivement de suivre les bonnes pratiques popularisées par Tony Buzan. Essayez de suivre ces bonnes pratiques -
 

1. Commencez au centre de la page

Pourquoi ? En commençant au centre de la page, votre cerveau sera plus libre de s'étirer dans toutes les directions et de s’exprimer plus librement et naturellement

2. Utilisez une IMAGE ou un GRAPHIQUE pour votre idée centrale

Pourquoi ? Une image centrale est plus intéressante. Elle vous permet de rester précis et vous aide à vous concentrer tout en donnant plus de vigueur à votre cerveau ! Dessiner à la main ou personnaliser l'image centrale aide à mémoriser les informations contenues dans les mind maps.

3. Utilisez des couleurs partout

Pourquoi ? Parce que les couleurs sont aussi excitantes pour votre cerveau que les images. La couleur ajoute du dynamisme et de la vie à votre mind map, elle ajoute une énergie formidable à votre pensée créative et elle est amusante ! Les couleurs libèrent l'imagination et permet des raccourcis mentaux pour trouver une solution à un problème.

4. CONNECTEZ vos BRANCHES PRINCIPALES à l'image centrale et connectez vos succursales de deuxième et troisième niveaux aux premier et deuxième niveaux, etc.

Pourquoi ? Parce que votre cerveau fonctionne par association. Il aime lier deux (ou trois, ou quatre) choses ensemble. Si vous connectez les branches, vous comprendrez et mémoriserez beaucoup plus facilement.

5. Rendez vos branches COURBES plutôt que rectilignes

Pourquoi ? Parce que n'avoir que des lignes droites est ennuyeux pour votre cerveau. Les courbes vous donnent un rythme visuel qui non seulement rend votre mind map agréable à regarder mais aide également votre cerveau à mieux s'engager.

6. Utilisez UN MOT CLÉ PAR LIGNE

Pourquoi ? Parce que les mots-clés uniques donnent à votre mind map plus de puissance et de flexibilité. Aussi, parce que les lignes et les phrases longues vont restreindre votre réflexion. Les mots-clés vous aident à absorber de grandes quantités d'informations et à déclencher plus d'associations.

7. Utilisez des IMAGES partout

Pourquoi ? Parce que chaque image, comme l'image centrale, vaut aussi mille mots. Alors si vous n'avez que 10 images dans votre mind map, c'est déjà l'équivalent de 10 000 mots de notes !

Image reproduite avec l'aimable autorisation : Wikipedia.org

Nous sommes beaucoup à ne pas utiliser tout le potentiel des mind maps. Les mind maps ne sont pas seulement des structures arborescentes avec un simple texte. Le texte brut est ennuyeux pour le cerveau. Les mind maps doivent inclure des couleurs, des images, des nombres, du code, des branches curvilignes et des mots-clés pour stimuler tout votre cerveau. Si vos mind maps deviennent trop volumineuses, pensez à les diviser en plusieurs mind maps plus petites et reliées entre-elles.

Conclusion

Les tests réalisés à partir des mind maps offrent plusieurs avantages :

  • Les tests basés sur la mind map peuvent permettre aux testeurs d'éviter les formes complètes de documentation de test et de se concentrer sur la génération d'idées de test.
  • Les tests basés sur la mind map vous permettent de livrer vos pensées. Ils vous permettent de réfléchir et d'organiser efficacement vos idées.
  • Les artefacts de test Lean vous aident à faire un retour auprès de vos développeurs et intervenants de façon rapide, réduisant ainsi le délai de mise sur le marché de votre logiciel tout en garantissant une haute qualité.

Lorsque vous adoptez des mind maps sur les méthodes traditionnelles de test et de documentation, vous pouvez être confronté aux défis ci-dessous : 

  • Souvent les organisations et les dirigeants n'acceptent pas le changement radical de l'utilisation des mind maps, ce qui peut décourager les testeurs.
  • Les dirigeants peuvent résister aux changements parce qu'ils ne connaissent pas cette approche et s'inquiètent de l'impact qu'elle aurait sur l'entreprise.
  • Actuellement, tous les outils de cartographie conceptuelle sont génériques et ne sont pas conçus pour les tests logiciels ou la gestion des cas de test. Ainsi, il se peut que ça devienne difficile de remplacer les tests scriptés à l'aide de mind map. Cependant, ils se marient bien avec les tests exploratoires.

La première étape de cette transition consiste à partager vos idées avec votre équipe et à recueillir leurs commentaires. Une fois que les membres de votre équipe sont à vos côtés et adoptent les tests basés sur les mind maps, vous pouvez pousser vos dirigeants à adopter cette approche. La clé c'est de les éduquer et de leur prouver les avantages obtenus grâce à cette approche. Adoptez une approche incrémentielle, configurez une preuve de concept (POC) et décidez si les tests basés sur la mind map fonctionnent dans votre situation.

A propos de l'auteur

Prashant Hegde est un testeur passionné. Il a dirigé avec succès des équipes de test dans de nombreuses organisations et les a aidées à améliorer la qualité de leur processus de demande. Hegde dirige actuellement l'équipe d'assurance qualité chez MoEngage. MoEngage est le leader du marché de l'engagement mobile, avec une présence en Asie, en Europe et aux États-Unis. Hegde aime partager ses expériences en bloguant et en participant à des communautés agiles à travers le monde. Il intervient souvent en tant que Speaker dans des conférences sur l'industrie, récemment il a parlé des tests basés sur les cartes mentales au ConTEST 2021. Twitter: @Praz_hegde, LinkedIn, Website.

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

BT