BT

Accueil InfoQ Articles Business Intelligence : A La Découverte De Domo

Business Intelligence : A La Découverte De Domo

Favoris

Points Clés

  • Business Intelligence : Partez à la découverte de Domo
  • Un outil BI 100% cloud, utilisateurs métier et rapidité
  • Par les consultants de la #SynalTeam

Bienvenue dans une nouvelle série d’articles où l’on va présenter et évaluer une sélection d’outils BI comprenant : DataPrep, Analytics, dataviz, data storytelling, Machine Learning… Autant de sujets qui vous permettront de choisir au mieux votre solution BI !

Si vous avez loupé notre entrée en matière, nous vous conseillons d’aller y faire un tour juste ici :

Comment bien choisir son outil de BI ?

Chose promise chose due, faisons la découverte de quelques unes des solutions BI disponibles sur le marché :

  • Tableau Software
  • Power BI
  • Qlik Sense
  • Knowage (ex Spago BI)
  • Domo
  • Looker

 

Aujourd’hui, nous allons parler d’un outil BI 100% cloud, utilisateurs métier et rapidité, j’ai nommé Domo.

Introduction

Cloud BI

Créé en 2010, Domo intègre le Magic Quadrant en 2018 et se place pour la 3ème année consécutive dans la catégorie des « niche players ». Et pour cause : c’est l’unique plateforme BI entièrement basée sur le cloud, un vrai parti pris de la part de l’éditeur qui a ses avantages et ses contraintes.

Utilisateurs BI

Au-delà de son interface full cloud, Domo veut mettre l’accent sur une cible bien particulière : les utilisateurs métier. Son but est de faciliter l’accès aux données pour que l’utilisateur final puisse développer son propre tableau de bord.

A l’inverse des outils BI traditionnels, l’outil a donc été pensé « utilisateurs métier » avant d’être pensé « développeurs » ou « utilisateurs IT ».

Domo annonce un environnement de développement sans langage de programmation avec Domo Data Experience Framework (DDX). DDX fonctionne sans saisie de code mais plutôt par glisser-déposer.

Les applications développées avec DDX sont sécurisées (au travers de la plateforme Domo), disponibles sur tous les types d’écrans fixes et mobiles, et incluent des fonctions d’alerte et de génération d’actions.

Connecteurs BI

Pour les éditeurs de Domo, la compétition sur les outils BI ne se fera plus sur les fonctionnalités mais sur le nombre de connecteurs. Pour les éditeurs de Domo, parmi les 3 étapes de la BI classique (collecte, stockage, restitution), c’est sur la collecte qu’il faut prendre un avantage décisif.

Cette course aux connecteurs qui rappelle celle engagée par les outils de collaborations en temps réel, Slack en tête, semble être lancée. Rappelons un élément de contexte : il n’est pas possible de collaborer en temps réel sur les tableaux de bords dans la plupart des outils BI leaders actuels.

De plus, ce «rush» vers les connecteurs prend de plus en plus d»envergure matérialisé par le jeux des fusions et des rachats, on peut citer :

  • Qlik avec le rachat de Industrial CodeBox, un catalogue de connecteurs
  • Tableau qui a été racheté par Salesforce, le géant du CRM
  • Looker avec Google BigQuery, le géant d’internet

Pour Domo, multiplier les connecteurs permettra de s’interfacer facilement et rapidement aux différentes applications d’entreprise.

Pour information, en 2019, Domo a annoncé un partenariat avec Snowflake et l’ajout de 20 connecteurs pour les services Amazon Web Services (AWS) comme Storage Service (S3), Redshift, Athena etc.

Aujourd’hui, avec le succès de Snowflake, disposer de l’ensemble de son système décisionnel en cloud ne semble plus une hérésie.

En résumé

L’offre Domo

L’offre Domo orientée utilisateurs métier se compose d’une plateforme tout-en-un facilitant les échanges entre les différents modules proposés par l’outil : préparation, développement, partage, communauté, etc. Cela permet à l’utilisateur de n’appeler qu’une seule application et ainsi éviter des erreurs lors de la migration d’une interface à une autre.

L’outil comprend plus de 1 000 connecteurs de données et son environnement full cloud développé en SaaS permet à chaque utilisateur de déployer l’application n’importe où. Il permet également d’accéder au contenu (données, tableaux, discussions) à tout moment et sur tous types de support.

Cette liberté d’utilisation donne un maximum de possibilités à l’utilisateur. Sa capacité à se connecter facilement aux applications d’entreprise accélère grandement les déploiements.

Domo souhaite être lui-même une source de données pour d’autres systèmes opérationnels et donc passer de la décision à l’action.

Plateforme Domo

En résumé Domo permet aux utilisateurs métier de pouvoir manipuler leurs données et construire, en quelques clics, leurs propres analyses. Cette différenciation marketing orientée utilisateur final aide grandement à démocratiser la donnée.

En revanche, elle a aussi tendance, dans le cas de Domo, à cloisonner l’application à une utilisation très simple. L’outil est rarement utilisé pour de l’analyse plus complexe et sa marque demeure peu associée aux virages que prennent les autres outils BI tels que les analyses augmentées.

Data Intégration : https://www.domo.com/platform#connect-and-transform

BI & Analytics : https://www.domo.com/platform#visualize-and-analyze

Intelligent Apps : https://www.domo.com/platform#build-and-extend

La plateforme Cloud unifié simplifie la sécurité, ce qui permet à la DSI de responsabiliser les utilisateurs métiers :

  • Scalabilité : stockage en toute sécurité de milliards de lignes tout en connectant des centaines de sources de données et ainsi obtenir des réponses en moins d’une seconde.
  • Architecture : Augmenter l’infrastructure plutôt que de la remplacer et ainsi tirer profit d’un meilleur investissement en termes d’infra.
  • Sécurité et authentification : contrôles de sécurité, de conformité et de confidentialité tels que 2FA, SSO et BYOK pour protéger les données sensibles.
  • Gouvernance : la DSI a un contrôle complet de l’application de la sécurité interne, des autorisations d’accès cohérentes ; ainsi une gouvernance fiable et réactive.

Éditions Domo & tarification

  • Standard (pour les équipes jusqu’à 20 utilisateurs)
  • Professionnel (utilisateurs, données et contrôle administratif accrus)
  • Entreprise (pas de limites, contrôles de niveau entreprise

La tarification est basée sur plusieurs composants liés à l’utilisation notamment le stockage des données, les taux de rafraîchissement des données, le volume de requêtes de données et le nombre d’utilisateurs. Il existe tout de même une version d’essai ici pour la version standard. Cependant pour les versions «Professionnel» (tarif approximées à 175$/mois par utilisateur) et «Entreprise», il faut un devis personnalisé.

En partant à la découverte de Domo, voici nos remarques concernant l’offre :

 

Grille de benchmarking

Cette grille détaillée vous permet de visualiser rapidement les fonctionnalités proposées par les éditeurs à partir d’une liste de critères plus ou moins exhaustifs de ce qu’on attend d’un outil BI. Vous pourrez retrouver la grille complète des solutions dans l’article de clôture de ce benchmark.

Légende : 

Télécharger le PDF

Note de fin

Le produit séduit notamment dans les services tels que le marketing ou les ventes. En revanche, l’outil n’a pas encore réussi à s’imposer réellement comme outil de référence chez les clients, souvent utilisé conjointement à un autre outil BI.

La raison ? Le parti pris de développer un outil orienté « consommateur »permet d’inclure le métier aux activités de pilotage. Ainsi, chaque métier va pouvoir déployer son application de manière complètement indépendante au service informatique.

En revanche, on se retrouve finalement avec Domo côté métier pour les analyses simples et rapides et un outil côté IT pour les analyses plus complexes. A voir comment son offre évolue notamment avec la nouvelle suite « Data Science » orientée ML/AI.

En effet, Domo travaille sur une vision de la BI du futur en proposant une solution 100% cloud.  L’éditeur a fait le pari que d’ici quelques années, un grand nombre d’entreprises auront placé toutes leurs applications métier dans le cloud. Domo pourra alors se connecter nativement à elles, ce qui rendrait anachronique les outils traditionnels de BI alimentés par des bases de données structurées.

En effet, la vision 100% cloud de Domo est à long terme. L’éditeur a énormément investi pour développer son environnement depuis plusieurs années. Sa stratégie semble être payante du point de vue de l’évolution du marché qui s’oriente clairement vers le cloud.

Mais est-elle payante du point de vue des clients ? Il reste difficile de se faire une idée de la part de marché remporté par Domo.

A PROPOS DE L'AUTEUR

John Bontit est data analyst dans la #SynalTeam. Outre sa passion de la data, il est un sportif accompli et un chanteur de gospel hors-pair.

 

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

BT

Votre profil est-il à jour? Merci de prendre un instant pour vérifier.

Note: en cas de modification de votre adresse email, une validation sera envoyée.

Nom de votre entreprise:
Rôle dans votre entreprise:
Taille de votre entreprise:
Pays/Zone:
État/Province/Région:
Vous allez recevoir un email pour confirmer la nouvelle adresse email. Ce pop-up va se fermer de lui-même dans quelques instants.