BT

Nouveau Early adopter ou innovator ? InfoQ a travaillé sur de nouvelles fonctionnalités pour vous. En savoir plus

Oracle va déprécier le Plugin Java du Navigateur en 2017

| par Charles Humble Suivre 169 Abonnés , traduit par Nicolas Frankel Suivre 3 Abonnés le 03 févr. 2016. Durée de lecture estimée: 1 minute |

Oracle a annoncé qu'il allait déprécier le plug-in Java des navigateurs dans le cadre de la livraison du JDK 9, maintenant prévue pour 2017. Cette technologie obsolète sera complètement retirée du Kit de Développement Java (JDK) et de l'Environnement d'Exécution Java (JRE) dans une future version de Java, mais il reste encore à Oracle à indiquer laquelle.

Le vendeur suggère Java Web Start à titre d'alternative aux applets pour les organisations qui ont encore besoin de Java côté client, et a publié un livre blanc pour aider à la migration.

Le plugin ne sera certainement pas regretté par de nombreux utilisateurs finaux. Il était non seulement responsable d'un grand nombre de problèmes de sécurité, mais incluait aussi une grande variété de "foistware" avec le programme d'installation, une pratique lancée par Sun Microsystems en 2005. Durant diverses périodes, la barre d'outils Google, la barre d'outils MSN de Microsoft, la sécurité McAfee, la barre d'outils Yahoo et, plus tristement célèbre, la barre d'outils Ask ont ​​toutes été fournies avec Java.

Ask était particulièrement difficile à éviter puisque les utilisateurs devaient se rappeler de le supprimer de l'installation chaque fois qu'ils installaient une mise à jour, avec des problèmes de sécurité fréquents rendant ces mises à jour répandues. Il s'est rendu si impopulaire qu'une pétition demandant à Oracle de le supprimer de l'installeur a recueilli plus de 21 000 signatures, y compris d'acteurs de l'industrie bien connus comme Joshua Bloch. Oracle a partiellement répondu à ces préoccupations en Juillet 2014 par l'ajout d'une option de configuration qui supprime les logiciels tiers fournis.

Pour leur part, les éditeurs de navigateur sont devenus méfiants des plugins après la mise en évidence, incident après incident, des plus connus - Java et Flash - comme vecteurs d'attaque largement exploités. Google a commencé à déprécier les plugins de Chrome en avril dernier et Mozilla annonçait des plans semblables en juillet. Edge, le dernier navigateur de Microsoft, manque également d'un support des plugins.

Le geste d'Oracle est le bienvenu, mais jusqu'à ce que Adobe annonce la fin de vie de Flash, les problèmes de plugin liés à la sécurité vont persister.

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Donnez-nous votre avis

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet
Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

M'envoyer un email pour toute réponse à l'un de mes messages dans ce sujet

Discuter

Se connecter à InfoQ pour interagir sur ce qui vous importe le plus.


Récupérer votre mot de passe

Follow

Suivre vos sujets et éditeurs favoris

Bref aperçu des points saillants de l'industrie et sur le site.

Like

More signal, less noise

Créez votre propre flux en choisissant les sujets que vous souhaitez lire et les éditeurs dont vous désirez suivre les nouvelles.

Notifications

Restez à jour

Paramétrez vos notifications et ne ratez pas le contenu qui vous importe

BT