BT

Accueil InfoQ Actualités Déroulé d'un Lego Flow Game

Déroulé d'un Lego Flow Game

Favoris

Joe Mcgrath, scrum master et coach, explique le Lego Flow Game dans un de ses billets. Le Lego Flow Game a été créé par Karl Scotland, consultant lean agile et directeur chez Karl Scotland Ltd, et Sallyann Freudenberg, coach agile et consultante IT chez Sallyann Freudenberg Consulting Ltd. Ils décrivent le Lego Flow Game de la manière suivante :

Le Lego Flow Game est un exercice fun dont le but est de construire des modèles Lego de calendrier de l'avent dans un processus défini : trouver le numéro suivant dans le calendrier (analyse), trouver les bonnes pièces de Lego (approvisionnement), créer le modèle (construction) et vérifier qu'il est correct et robuste (acceptation). Il y a des rôles définis à chaque étape - analystes, fournisseurs, développeurs et valideurs - ainsi qu'un gestionnaire global et des représentants du marché. Le jeu est répété trois fois avec chaque type de fonctionnement - par batch en phase, en période fixe et en flux.

Joe facilite le Lego Flow Game dans ses équipes. Il accompagne trois rounds puis compare les résultats avec un CFD (Cumulative Flow Diagram - Diagramme de Flux Cumulé, NdT).

Round 1 – Waterfall

Le round dure six minutes. Les équipes ont un nombre prédéfini de modèles à construire comme cible, et cette valeur d'éléments (c'est-à-dire la totalité du batch) doit être finie à chaque phase avant de passer en entier à la suivante. C'est ainsi que l'Analyste doit trouver les cinq portes avant de passer les cinq cartes au Fournisseur, etc. Les phases sont indépendantes, avec des rôles assignés à des compétences de spécialistes, donc les travailleurs ne peuvent pas s'aider. Toute tâche incomplète ou rejetée est bloquée là où elle se trouve - l'hypothèse est que tout le travail soit bien fait en bonne quantité, dès la première fois.

Joe regarde le CFD de l'équipe (ci-dessous) :

Round 2 - Durée fixe

Cette fois, il y a 3 itérations de 2 minutes. Avant chaque nouvelle itération, l'équipe doit estimer le nombre de modèles qu'elle pense pouvoir livrer sur la période, et à la fin elle doit analyser l'écart à l'estimation initiale. Le CFD du second roud ressemble à l'image suivante :

Round 3 - Gestion de flux

Le dernier round dure également six minutes. Il n'y a pas besoin d'estimer le nombre de modèles à produire, mais à la place, introduisez une limite de WIP (Work In Progress) d'un modèle par phase. Cette limite concerne aussi bien les modèles en analyse, en cours de construction, etc. Ainsi, un système basique de traction est créé, de sorte qu'il faut une phase vide pour tirer un élément de la précédente. Le CFD ressemble à ce dernier schéma :

Joe compare alors les résultats avec les CFD. Le dernier round s'est avéré être bon pour livrer de la valeur tôt. Il explique que l'équipe a également été capable de livrer plus au total.

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

BT

Votre profil est-il à jour? Merci de prendre un instant pour vérifier.

Note: en cas de modification de votre adresse email, une validation sera envoyée.

Nom de votre entreprise:
Rôle dans votre entreprise:
Taille de votre entreprise:
Pays/Zone:
État/Province/Région:
Vous allez recevoir un email pour confirmer la nouvelle adresse email. Ce pop-up va se fermer de lui-même dans quelques instants.