BT

Accueil InfoQ Actualités Un Moyen plus Simple de Réparer un Framework .NET

Un Moyen plus Simple de Réparer un Framework .NET

Favoris

Avoir un ensemble de frameworks .Net qui fonctionnent correctement est important pour tous les utilisateurs Windows, les développeurs ne faisant pas exception. Pendant le développement, la suppression de fichiers importants peut arriver. Dans un effort de réduction de l’aide au dépannage (troubleshooting), Microsoft fournit le « .Net Framework Repair Tool ». Cet outil permet de scanner le système Windows à la recherche d’erreurs sur tout Framework .Net supposé être installé.

Ce programme peut être exécuté en ligne de commande ou via un assistant graphique. Des commutateurs de ligne de commande sont disponibles pour permettre à l’outil de s’exécuter en mode sans assistance (unattended) et de placer les bons composants en mode hors connexion sur un partage réseau (évitant ainsi l’accès à internet). Il existe aussi une option permettant de désactiver le comportement par défaut qui envoie un fichier de diagnostic à Microsoft après exécution de l’outil.

Les opérations courantes de l’utilitaire sont les suivantes :

  1. Scanner la machine à la recherche d’erreurs sur les frameworks installés, et si des erreurs sont trouvées, fournir une liste à l’utilisateur.

  2. Exécuter les actions correctives suivantes :

    a. S’assurer que le service « Windows Installer » fonctionne correctement

    b. Réinitialiser les DACL (discretionary access control lists) sur les répertoires systèmes

    c. Vérifier et corriger les informations d’enregistrement

  3. Si les actions en étape 2 n’ont pas corrigées le problème, l’outil fourni à l’utilisateur une option de réparation complète des frameworks .Net installés.

  4. En option, créer un fichier CAB contenant les logs systèmes à fin d’envoi à Microsoft.

Lors d’un essai sur la machine de l’auteur, l’ensemble des opérations a pris environ 20 minutes. A l’issue, un fichier CAB a été créé dans le répertoire %TEMP% contenant l’ensemble des fichiers logs localisés dans le répertoire AppData de l’utilisateur courant. Le CAB contenait aussi un dump de la base de registre pour HKCR(HKEY_CURRENT_USER) et HKLM(HKEY_LOCAL_MACHINE).

Les détails opérationnels complets du programme sont disponibles sur un blog post de la « .Net Fundamentals Team » et dans un article dédié dans la base de connaissance. La dernière version 1.3 inclut le support jusqu’au Framework 4.6.1 et supporte aussi les systèmes d’exploitation Windows 7 Service Pack 1 et Windows Serveur 2008 R2 Service Pack 1.

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

BT

Votre profil est-il à jour? Merci de prendre un instant pour vérifier.

Note: en cas de modification de votre adresse email, une validation sera envoyée.

Nom de votre entreprise:
Rôle dans votre entreprise:
Taille de votre entreprise:
Pays/Zone:
État/Province/Région:
Vous allez recevoir un email pour confirmer la nouvelle adresse email. Ce pop-up va se fermer de lui-même dans quelques instants.