BT

Accueil InfoQ Actualités Ce que signifie d'être un ingénieur de fiabilité de site d'après un sondage de Catchpoint

Ce que signifie d'être un ingénieur de fiabilité de site d'après un sondage de Catchpoint

Favoris

L'ingénierie de fiabilité de site se situe au carrefour du génie logiciel et des opérations IT. Il s'agit d'une approche créée par Google en 2003 et décrite en détail dans le livre de 2016, Ingénierie de la fiabilité de site, comment Google gère ses systèmes en production. Fournisseur de services autour de l'intelligence numérique, Catchpoint, a récemment interrogé 416 Ingénieurs en fiabilité de site (SRE) dans le but de comprendre ce que signifie être un SRE.

Les sujets de l'enquête comprenaient les SRE (niveau d'expérience, contexte et compétences), où ils travaillent, ce qu'ils font et comment ils le font (quels sont les outils et processus utilisés quotidiennement par les SRE et quelles métriques et méthodes utilisent-ils pour définir un succès). 39% des personnes interrogées se sont identifiées comme SRE ; le reste était un mélange de management, d'infrastructure et d'opérations, de développeurs/ingénieurs, 10% de DevOps et 1% de sécurité. Un peu plus de la moitié travaillent pour des entreprises dans des secteurs liés à la technologie et plus de 40% d'entre elles ont indiqué travailler pour un fournisseur de services. Plus de la moitié des entreprises étaient constituées d'au moins 1 000 employés, tandis qu'un peu moins de 40% venaient d'entreprises de plus de 5 000 employés. 87% des personnes interrogées venaient d'Amérique du Nord ou d'Europe.

34% des répondants ont déclaré être "nés dans le nuage" ; avec 32% supplémentaires d'hybrides, 19% migrant vers le cloud et 14% restant dans leur centre informatique. 65% des SRE ont une infrastructure entièrement ou partiellement dans le cloud et 47% déploient plusieurs fois par jour. Le rôle d'un SRE intègre à la fois l'écriture de code et le support des systèmes existants. Les organisations visent une répartition équilibrée 50/50 entre le temps consacré à l'écriture de code par rapport au support, mais les réponses forment une courbe en cloche presque parfaite montrant une variation significative.

La disponibilité des applications et des services est la principale préoccupation des SRE, 84% des personnes interrogées indiquant que la disponibilité des utilisateurs finaux est l'un des plus importants indicateurs de niveau de service pour leurs équipes. Le taux d'erreur et la latence suivent à 61%. Lors de la résolution des incidents, 94% des personnes interrogées ont déclaré utiliser des solutions de messagerie instantanée par rapport à d'autres méthodes telles que la salle de guerre, la vidéoconférence, le téléphone et l'e-mail. Les SRE ont déclaré que trois principaux outils sans lesquels ils seraient incapables de vivre étaient l'envoi d'alertes, le contrôle de version et les outils de discussion.

44% des entreprises n'adhèrent pas strictement aux budgets d'erreurs ni ne les suivent, mais plus la société est importante, plus elle est susceptible de le faire avec 44% des SREs travaillant dans des entreprises de 5 000 employés et plus, adhérant strictement et suivant les budgets d'erreur fixés.

92% des personnes interrogées ont indiqué que l'automatisation était une compétence technique de premier ordre nécessaire pour les SRE, mais seulement 18% des personnes interrogées ont déclaré que leur équipe avait tout automatisé. 32% des SRE dans le secteur des services financiers estiment avoir automatisé tout ce qui doit être automatisé. Plus l'entreprise est petite, plus la probabilité d'automatisation est grande : 22% dans les entreprises de moins de 50 employés contre 12% dans les entreprises de 5 000 employés ou plus.

Le rôle de SRE n'est pas un rôle d'entrée de gamme ; 80% des SRE travaillent depuis six ans ou plus et ont un diplôme de l'enseignement supérieur. Bien qu'un diplôme en informatique ou en technologies de l'information ne soit pas requis, 73% des SRE ont étudié un domaine technique. Avant d'occuper le rôle de SRE, 64% occupaient un rôle d'administrateur système, 53% de développeur ou d'ingénieur logiciel, 17% avaient une expérience des deux côtés du "mur de la confusion" du DevOps. La majorité des SRE (55%) relèvent du département d'ingénierie et non des services informatiques (31%).

Accédez au résultats complets du sondage ici.

Evaluer cet article

Pertinence
Style

Bonjour étranger!

Vous devez créer un compte InfoQ ou cliquez sur pour déposer des commentaires. Mais il y a bien d'autres avantages à s'enregistrer.

Tirez le meilleur d'InfoQ

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Commentaires de la Communauté

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

Html autorisé: a,b,br,blockquote,i,li,pre,u,ul,p

BT

Votre profil est-il à jour? Merci de prendre un instant pour vérifier.

Note: en cas de modification de votre adresse email, une validation sera envoyée.

Nom de votre entreprise:
Rôle dans votre entreprise:
Taille de votre entreprise:
Pays/Zone:
État/Province/Région:
Vous allez recevoir un email pour confirmer la nouvelle adresse email. Ce pop-up va se fermer de lui-même dans quelques instants.